CAN 2023 : Les Tirs au but, un piège pour le Nigéria

Lecture : < 1 min
Lecture : < 1 min

Le Nigéria disputera sa 16e demi-finale de l’histoire d’une CAN ce mercredi 07 février 2024. Face aux Bafana Bafana de l’Afrique du Sud, les Super Eagles devraient éviter les séances des tirs au but. Un exercice qui réussit bien aux protégés de Hugo Broos.

L’Afrique du Sud est l’une des grandes surprises de la CAN 2023. Outre leur bonne défense, les Bafana Bafana se sont révélé être une équipe à craindre en phase des tirs au but. Ceci grâce au gardien de but Ronwen Williams qui a effectué quatre arrêts sur cinq possibles. C’était lors des quarts de finales de la compétition face à la modeste formation du Cap-Vert.



Une performance de l’Afrique du Sud qui devrait amener les Super Eagles à éviter de s’aventurer sur ce terrain. Ainsi, une victoire s’impose pour Victor Osimhen et ses coéquipiers dans le temps réglementaire ou lors des prolongations. Dans le cas échéant, le Nigéria pourra compter sur son gardien de but Stanley Nwabali.

Stanley Nwabali, plus que jamais attendu

Titulaire indiscutable dans les cages du Nigéria, Stanley Nwabali est l’un des grands artisans du parcours sans faute des Super Eagles. Le dernier rempart de Chippa United (Afrique du Sud) s’est montré décisif sur plusieurs actions. Du haut de ses 1.96 cm, il pourra se révéler lors des séances de tirs au but.

Si l’Afrique du Sud a un bon gardien, il n’est pas le cas du côté des tireurs. Lors de la dernière séance des tirs aux buts, ils ont réussi à n’inscrire que 2 sur les 5 tirés. Une chance pour Nwabali de s’illustrer. La rencontre entre le Nigéria et l’Afrique du Sud est prévue pour ce mercredi 07 février 2024 au stade la paix de Bouaké.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *