CAN 2023 – : La Mauritanie, l’équipe surprise de cette édition !

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

La clôture de la CAN 2023, marquée par la victoire incontestable des Éléphants de Côte d’Ivoire face au Nigéria, a été le théâtre d’une compétition pleine de rebondissements et d’émotions intenses. Au cœur de cette effervescence, une équipe s’est démarquée par son audace et sa détermination : la Mauritanie, dirigée de main de maître par l’éminent sélectionneur, Amir Abdou.

Pour la troisième fois consécutive, la Mauritanie a foulé les terrains de la CAN, mais cette édition a revêtu un caractère particulier. Les Mourabitounes ont surpassé leurs propres attentes en réalisant des prouesses remarquables dans ce tournoi. Remporter un match dans cette compétition continentale et se hisser jusqu’aux huitièmes de finale figuraient parmi leurs objectifs, désormais concrétisés.



L’Algérie, seule et unique victime des Mourabitounes !

L’Algérie, redoutable adversaire, a été la seule et unique équipe à subir la fougue des Mourabitounes. Les Fennecs, auréolés du titre de champions d’Afrique en 2019, figuraient parmi les favoris indiscutables de la compétition. Cependant, Riyad Mahrez, Bagdad Bounedjah et leurs coéquipiers ont été incapables de contenir l’élan de la jeunesse mauritanienne. Dans un duel épique, les Mourabitounes ont triomphé 1-0, propulsés par le héros du jour, Mohamed Dellah Yali.

D’un coup magistral, la Mauritanie s’est imposée 1-0, validant ainsi sa qualification directe pour les huitièmes de finale de la CAN 2023, tout en écartant un adversaire redoutable, l’Algérie. Cette qualification semblait improbable, surtout après les deux défaites en phase de groupe face au Burkina Faso (1-0) et à l’Angola (3-2). La détermination, la bravoure et la hargne des Mourabitounes ont ébloui les observateurs.

Amir Abdou, le grand artisan !

Le mérite de cette belle épopée revient en grande partie à Amir Abdou, l’architecte de cette formation. En moins de deux ans, il a opéré une véritable révolution au sein de la sélection mauritanienne. Faisant appel à des talents binationaux tels que Bababar Niasse, Aboubakary Koïta, Khadim Diaw et Omaré Gassama, Amir Abdou n’a pas négligé l’apport des cadres expérimentés tels que Mohcen Bodda et Aboubakar Kamara entre autres.

Cette métamorphose s’est révélée dès les éliminatoires de la CAN 2023, où l’équipe a terminé à la deuxième place derrière les Léopards de la RDC et devant les Panthères du Gabon. Le coup d’éclat contre les Gabonais lors de l’ultime journée à Nouakchott a symbolisé ce renouveau.

Malgré une sortie précoce en huitièmes de finale face au Cap-Vert (1-0), l’équipe dirigée par Amir Abdou a marqué les esprits. Son contrat, arrivant à terme en mars prochain, a été prolongé pour deux années supplémentaires, avec une revalorisation salariale de 75%.

La CAN 2025, l’année de la confirmation ?

La perspective de la CAN 2025, qui se tiendra au Maroc, s’annonce comme l’occasion idéale pour la Mauritanie de confirmer son statut de révélation de la 34ème édition. Les Mourabitounes, déjà impatients de connaître leurs futurs adversaires lors des éliminatoires, nourrissent l’ambition légitime de poursuivre leur ascension. La machine est en marche, et sous la conduite éclairée d’Amir Abdou, il s’avérera ardu d’entraver leur progression.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *