CAN 2023 – Guinée-Bissau : Baciro Candé, une force tranquille au service des Djurtus

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Baciro Candé est déjà dans l’histoire du football bissau-guinéen depuis qu’il a pris les commandes de la sélection nationale. Après avoir réussi à faire qualifier les Djurtus pour la toute première fois à une Coupe d’Afrique des Nations en 2017, le technicien local a su garder le cap avec son équipe. Dans une grande discrétion, l’homme de 56 ans réalise d’excellents résultats avec des Lycaons qu’il conduit en Côte d’Ivoire lors de la CAN 2023.

Il est presque impossible aujourd’hui de dissocier le nom du natif de Catió des succès que connaît la Guinée-Bissau sur le continent. Baciro Candé se présente comme celui qui a révolutionné la sélection nationale. Depuis qu’il a été nommé sur le banc des Djurtus, pour la deuxième fois en 2016, il permet aux Bissau-guinéens d’être toujours au rendez-vous de la Coupe d’Afrique des Nations. Avec lui, la Guinée-Bissau n’a plus manqué une phase finale de la CAN depuis celle de 2017. C’était d’ailleurs lors de cette édition disputée au Gabon qu’il a fait qualifier les Lycaons pour la première fois de leur histoire.

Baciro Candé, une stabilité qui dure

Pour sa toute première CAN, la Guinée-Bissau a arraché un résultat très encourageant, un nul 1-1 face au pays hôte, le Gabon. Depuis, l’équipe de Baciro Candé enchaîne les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations. Ils étaient présents à la CAN 2019 et celle de 2021, récemment disputée au Cameroun. Une stabilité qui dure et qui permet aux Bissau-guinéens de commencer à s’habituer au délice de la fête du football africain. Cependant, les Djurtus ont encore un cap à franchir. En effet, ils n’ont jamais réussi à passer le premier à chaque participation. C’est sans doute le plus gros défi de Mister Candé à la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.

Une légende pour le football local

Si Baciro Candé réussit à merveille sa mission à la tête de la sélection nationale, c’est pourtant en club qu’il s’est fait connaître le mieux. Ceci grâce à sa propre légende qu’il a écrite sur le banc de touche du Sporting Club de Bissau. Il a remporté, à la direction de ce club de la capitale, neuf titres de champion, dont cinq consécutifs, ainsi que cinq coupes et cinq supercoupes nationales. Avant de rejoindre le SC Bissau, Candé venait de boucler une longue période à la tête de l’équipe nationale de la Guinée-Bissau où il a été sélectionneur de 2001 à 2009.

Une expérience internationale à son CV

Presque dans l’anonymat à l’international, Baciro Candé peut tout de même se targuer d’avoir quelques expériences internationales à son CV. Ancien joueur de Estrela da Amadora, au Portugal, le technicien de 56 ans a participé à la Ligue des champions africaine et a eu à entraîner le club portugais d’Oeiras. Son retour en tant que sélectionneur de la Guinée-Bissau s’est fait dans un contexte politique et sportif compliqué. Cependant, sa détermination et son amour pour le des Lycaons lui permettent de réaliser des résultats satisfaisants à la tête d’une équipe qui ne s’était jamais qualifiée en Coupe d’Afrique avant 2017.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *