CAN 2023 – Côte d’Ivoire : Les Éléphants plus que jamais sous pression !

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Les Éléphants de Côte d’Ivoire n’ont jamais été autant sous pression ces dernières années. Alors qu’ils jouent un match très important ce lundi soir face à la Guinée Équatoriale, tout le pays est vent debout. Même les responsables politiques se mettent dans la danse pour une qualification impérative en huitièmes de finale.

Au lendem de la défaite contre le Nigeria, le groupe de Jean-Louis Gasset avait déjà reçu le Premier Ministre ivoirien, Robert Beugre Mambe. Le Chef du gouvernement ivoirien est allé passer un message aux joueurs de la part du Président de la République. A quelques heures d’affronter la Guinée Équatoriale, pour la dernière journée du groupe A de la CAN 2023, il est revenu à la charge, mais cette fois-ci avec un contingent de personnalités. Beugre Mambe a rendu visite aux Éléphants à leur hôtel en compagnie du Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, et du Président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo.



Le vice-président de la République a confié à Serge Aurier et ses coéquipiers sa joie de partager ce moment avec eux, tout en renouvelant le message de soutien du Chef de l’Etat à l’équipe nationale. « J’ai regardé tous vos matchs. Vous êtes forts! Libérez votre esprit. Mettez toute l’énergie qu’il faut pour gagner. Croyez en vous! Vous avez toute notre confiance parce qu’on est persuadé que vous allez réussir. », a déclaré Tiémoko Meyliet Koné.

« On vous soutient et on vous soutiendra toujours parce que vous inspirez ce que la Côte d’Ivoire est aujourd’hui, jeune avec plein d’avenir de volonté et beaucoup de réussite. Bonne chance, bon courage. On est avec vous! », a-t-il ajouté. Au nom des joueurs et du staff technique, le président de la FIF, Yacine Idriss Diallo, a souligné l’engagement des joueurs à mettre tout en œuvre pour donner un résultat satisfaisant face à la Guinée Équatoriale ce soir.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *