L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Formation – Niger : L’instructeur algérien Ameur Chafik assure une formation au Niger

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

L’instructeur régional Elite de la Confédération africaine de football et FIFA, l’algérien Ameur Chafik était de sortie la semaine dernière au Niger pour assurer une formation au niveau de la DTN de la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT). 

L’ancien Directeur technique national, Chafik Ameur, poursuit ses missions d’encadrement sur le continent pour le compte de la Confédération africaine de football en sa qualité d’Instructeur régional Elite. Cette fois, c’est au Niger voisin que le cadre algérien a été sollicité pour accompagner la formation des entraîneurs pour l’obtention de la licence CAF B au niveau de la Direction technique nationale de la fédération de ce pays.

Pendant cinq mois, 25 entraîneurs ont suivi une série de cours théoriques et pratiques assortis de plusieurs examens, avant la phase finale de cette formation qui s’est achevée samedi au niveau de l’hôtel de la DTN de la FENIFOOT à Niamey en présence de Chafik Ameur. Ce dernier a assuré une partie du cursus aux côtés de Alhousseini Sagayere, instructeur CAF-FIFA et Directeur technique national et des instructeurs locaux, en l’occurrence Frédéric Acosta, Harouna Doulla, Mahamadou Bachir connu également sous le pseudo d’Arizona et Abdou Barazé.

Ameur Chafik, une compétence reconnue en Afrique, a tenu à remercier la CAF et la FENIFOOT pour l’avoir sollicité, et féliciter les dirigeants pour la qualité des infrastructures sportives dont les stagiaires et leurs encadreurs ont disposé, tout en exhortant les nouveaux diplômés à s’impliquer davantage dans la formation pour valoriser tout l’enseignement qu’ils ont capitalisé.

D’autres étapes attendent Ameur Chafik dans son itinéraire de formateur, lui qui a toujours répondu aux attentes de la CAF en matière d’encadrement et de suivi-valuation des grandes compétitions du continent. N’est-ce pas de la diplomatie sportive qu’il s’agit ?

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV