Congo : La Fecofoot rend un dernier hommage à Camille NGAKOSSO

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

La Fédération Congolaise de Football (Fecofoot) a rendu un dernier hommage au coach Camille NGAKOSSO. Les membres de l’instance ont assisté à son inhumation ce lundi 12 février. Le technicien congolais est décédé le 28 janvier dernier.

Camille NGAKOSSO est conduit à sa dernière demeure devant parents, amis et les membres de la Fecofoot. Tout de noir vertu, l’assistance est passé tour à tour adressé un dernier message au défunt. Ainsi, Henri ENDZANGA, vice-président de la Fecofoot a témoigné de son affection à l’illustre disparu. Il a confié que la disparition du coach a bouleversé l’ensemble des acteurs du football



« Cette nouvelle continue à nous bouleverser jusqu’à maintenant. C’était un ami. On a tout partagé ensemble et au dernier moment il nous quitte. C’est vraiment brutal. On a travaillé ensemble dans le staff technique des Diables Rouges», a-t-il déclaré

À son tour, le Directeur Technicien National Gaston TCHANGANA pleure un ami et un collaborateur. Il rappelle au bon souvenir les nombreux services que le défunt a rendus au football congolais.

« Je l’ai connu particulièrement lorsqu’ en tant que conseiller de la FECOFOOT, j’ai eu la mission de suivre l’Interclub dans sa préparation en compétition africaine. Il travaillait avec MINGA qui était le Directeur technique de cette équipe et lui le coach. Nous avons constitué un collectif très soudé au point où lorsqu’ on avait besoin d’un entraîneur qui devrait travailler avec moi, mon choix était toujours porté sur NGAKOSSO. Il nous quitte au moment où il est mon collaborateur à la Direction Technique Nationale (DTN).C’est une grande perte parce que déjà nous ne sommes pas nombreux à la DTN mais perdre l’un des miens c’est difficile », a-t-il témoigné

Camille NGAKOSSO a été sélectionneur des Diables rouges et a entraîné respectivement l’Interclub, l’Etoile du Congo et le Tout Puissant Mystère.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *