L'incontournable du football africain

CAN 2023: Voici les « vrais » derniers remparts de la compétition

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Lorsque se ferment les projecteurs des matchs, après les péripéties et les déchets générés par l’affluence de la 34è édition de la CAN 2023, elles entrent en action. Elles, se sont celles qui mettent les axes routiers au propre dans la nuit. Elles, ce sont les « vrais » derniers remparts de cette CAN 2023.

La propreté autour de nous est une vertu que chacun se doit de cultiver afin de rendre son environnement sain et vivable. C’est le premier chemin du bien-être et ça, les autorités à divers niveaux l’ont bien compris en Côte d’Ivoire. À cause de la CAN qui bat son plein depuis le 13 janvier 2024 en Côte d’Ivoire, toutes les villes du pays où se jouent les matchs de la compétition accueillent plusieurs nationalités venues pour diverses raisons. Ainsi, fans, supporters, journalistes, touristes, et autres personnes font de ses localités leur lieu d’habitation pour une courte période. Avec cette affluence, le kilogramme de déchets émis par jour connait une hausse, mettant en mal la propreté habituelle de ses villes. Mais à cette éventualité, les autorités y ont pensé. Il y a les « vrais » derniers remparts pour sauver les meubles et l’apparence, et pour donner une fière allure aux ruelles.



À l’image d’un gardien de football, tous les espoirs de toute une région se reposent sur ces femmes qui battent le macadam afin de faire régner la propreté. Pendant que certains continue de festoyer, et que d’autres dorment profondément, ces braves femmes, jeunes filles comme femmes mariées, quittent leurs maisons pour se mettre service de la nation. À plusieurs reprises, notre équipe les as surprises en train de faire le nettoyage des différentes rues du pays dans la nuit, laissant mari, enfant et autres. Grace à elles, nous retrouvons des axes routiers sans déchets presque, au petit matin. Comme de « vrais » derniers remparts, elles assurent nos arrières en nous débarrassant des déchets qui salissent notre environnement. Balais en main, poubelles et pelles à côté, elle s’y donnent à coeur joie. En cette période de CAN 2023, des chants à la Gloire des Éléphants accompagnent pour agrémenter le travail. Bravo à ces dames qui oeuvre pour le bien-être des populations.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV