CAN 2023 : La Côte d’Ivoire donne raison à la formule à 24 !

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

La Côte d’Ivoire a remporté la CAN 2023 ce dimanche 11 février. Ceci après avoir renversé le Nigéria en finale sur le score de 1-2. Cette consécration est la preuve vivante des bienfaits de la formule à 24 instituée par la CAF depuis l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des Nations.

Rien n’a semblé évident pour les Ivoiriens durant cette CAN 2023. Victorieuse d’entrée contre la Guinée-Bissau, l’équipe de la Côte d’Ivoire doit sa consécration à ce début réussi dans “son tournoi”. Par la suite, elle s’est inclinée contre le Nigéria (0-1) puis face à la Guinée Équatoriale (4-0). Ce qui le classe à la 3e place du groupe A avec 3 points. Des points qui vont s’avérer importants pour le reste de l’aventure, car ils permettent à la Côte d’Ivoire de se faire repêchée en tant que l’une des meilleures 3es de groupes.



De la mort à la vie, puis au sommet…Merci l’innovation

Provisoirement éliminée de la compétition dans un premier temps, la Côte d’Ivoire a finalement été relancée par la règle de meilleurs 3es de groupes. Ainsi, les Ivoiriens héritent du Sénégal pour les huitièmes de finale. Ils ont écarté le champion en titre à la séance des tirs au but (5-4), après un score de 1-1 au terme des prolongations. Par la suite, l’appétit est venu au fil du tournoi. Les Eléphants ont résisté au Mali (1-2 ap. prol) en quarts de finale, puis à la RD Congo (1-0) en demi-finales et au Nigéria (1-2) en finale. 

Une chose qui a été possible grâce à cette innovation insufflée par la CAF. Elle a décidé que la compétition passe de 16 à 24 équipes. Ce qui laisse l’occasion d’une seconde chance à d’autres sélections qui pourraient manquer de finir aux deux premières places de leurs groupes. Et cette chance, les Ivoiriens ont su la saisir jusqu’au bout. La Côte d’Ivoire reste donc la plus grosse bénéficiaire de cette formule à 24 équipes de la CAN.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *