L'incontournable du football africain

Cameroun – Nathan Douala : une saison de toutes les émotions !

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Le jeune milieu de terrain camerounais vient d’être sacré champion du Cameroun avec son club de Victoria United: un sacre qui vient ponctuer une saison riche en rebondissements pour l’adolescent de 17 ans.

Cette saison, Nathan Douala et ses proches ne l’oublieront jamais. Le natif de la région du littoral au Cameroun aura connu toutes les extrêmes en termes d’émotions, au cours d’une saison qui s’achève aujourd’hui par un titre de champion du Cameroun avec son club Victoria United. Retour sur les sentiers d’une saison mémorable à l’issue glorieuse.

CAN 2023 : la grosse surprise !

Avant l’annonce de la liste des joueurs devant composer l’effectif du Cameroun pour la CAN en Côte d’Ivoire, pas grand monde n’aurait mis la moindre pièce sur la sélection de Nathan Douala. Plutôt discret avec son équipe alors 5e du championnat, rien ne prédisposait Nathan à la gloire de la Coupe d’Afrique des Nation. Et comme par coup du destin, Rigobert Song alors sélectionneur des Lions Indomptables choisit de prendre avec lui Nathan Douala parmi les deux joueurs locaux présents à la CAN avec l’équipe du Cameroun.

Même s’il n’a disputé aucune minute sur les quatre matchs de l’équipe dans la compétition, Nathan s’est tout de même distingué par sa capacité à apporter de la bonne humeur au groupe. Pendant toute la compétition, il va se démarquer par sa fameuse danse « le Kiòr », qui jusqu’à ce jour continue d’enflammer de nombreux joueurs dans les vestiaires et les stades à travers le monde. Plus jeune joueur de la CAN 2024, Nathan Douala aura été l’une des figures remarquables de la compétition, non pas pour ses prouesses sportives, mais plutôt pour la bonne humeur qu’il a apportée aux Lions, laquelle s’est répandue sur l’ensemble des parties prenantes de la compétition, mais qui a surtout réussi à s’exporter dans le monde à travers la magie des réseaux sociaux. La CAN aura donc été la première borne de la saison mouvementée de Nathan Douala, qui y a éprouvé une grande joie, la joie de participer.

Fraude sur l’âge : épisode 2

Peu avant le démarrage des Playoffs, Nathan Douala va connaître la deuxième borne de sa saison tumultueuse. L’ascenseur émotionnel va rapidement partir du 10e étage pour rejoindre le sous-sol. L’étoile brillante de la CAN va très vite céder la place à la controverse et aux railleries de toutes sortes. Les critiques les plus accablantes vont s’abattre sur le jeune Nathan, qui comme plus d’une centaine d’autres joueurs, est accusé de fraude sur l’identité et trafic d’âge. Il est la tête de gondole ce séisme qui s’abat sur le football camerounais, du fait de sa grande visibilité déjà acquise à la CAN. Plus accablante encore, l’enquête du journal français Le Monde qui démontre de façon quasi irréfutable la culpabilité de Nathan Douala sur les faits à lui reprochés. D’après le tabloïde français, il est clair que Nathan Douala a trafiqué son identité et son âge. Le doute subsiste donc sur son éligibilité au tournoi des playoffs avec Victoria United, jusqu’à ce qu’il soit blanchi de tout soupçon, car son club apportera des éléments justificatifs de sa non culpabilité. C’est ainsi qu’il sera finalement de nouveau éligible à disputer les playoffs, lesquels vont finalement raviver la flamme émotionnelle de Nathan Douala.

Le titre pour la fin !

Tout est bien qui finit bien, Nathan Douala termine la saison auréolé d’un titre de champion du Cameroun, le premier de sa jeune carrière. Après avoir traversé de nombreux épisodes éprouvants, le gamin de 17 ans termine par une note positive. On ne pouvait pas rêver de mieux pour le milieu de terrain de Victoria United qui au bout d’une saison riche en rebondissements, sa première saison en championnat professionnel, décroche le titre de champion du Cameroun.



Après l’euphorie de la CAN, l’anxiété des soupçons de fraude sur l’identité, Nathan Douala termine de la meilleure des manières sa saison. À seulement 17 ans, il est la figure de proue d’une génération de joueurs qui, avec leur équipe de Victoria United, ont marqué de leur empreinte l’édition 2024 du championnat camerounais. Rien n’aura été facile, mais la belle et heureuse fin vient certainement gommer les douleurs du parcours tumultueux qui place aujourd’hui Nathan Douala sur le toit du football local camerounais. Des challenges à l’international se profilent à l’horizon, et devraient à coup sûr permettre au nouveau champion d’Afrique de continuer sa progression, pour affronter de nouveaux défis, et davantage écrire sa légende.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV