Algérie / Rencontre Walid Sadi- Djamel Belmadi de jeudi : Quelques détails qui confirment le malaise

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Djamel Belmadi n’a toujours pas quitté le CTN de Sidi Moussa où il campe depuis l’aube de jeudi. Il n’a pas non plus rompu sa relation de travail avec la FAF avec laquelle il est lié par contrat jusqu’à décembre 2026.

L’élimination des Fennecs de la CAN laissait supposer que la séparation était inévitable et Belmadi était prêt à quitter ses fonctions dès le retour à Alger. S’il a évité de parler de son avenir à Bouaké, c’est que l’homme a prévu de le faire officiellement là où en août 2018 , il a tout conclu avec Kheireddine Zetchi, alors président de la FAF, pour succéder à Rabah Madjer. C’est à dire dans les bureaux de la fédération à Dely Brahim.C’est là, en effet, où il a donné rendez-vous à Walid Sadi, jeudi.

Accompagné de l’entraîneur des gardiens Aziz Bouras et le préparateur physique Zoheir Bensdira, l’entraîneur Belmadi a écouté les propositions de Walid Sadi et à un moment quitté le bureau du président laissant ses deux assistants terminer les formalités de séparation.
Aussitôt terminée la rencontre, Bouras et Bensdira rejoignent Belmadi à la voiture qui les attendait pour repartir à Sidi Moussa. Mais avant, Bensdira a remis un bout de papier à Belmadi dans lequel Walid Sadi avançait de nouvelles propositions. Vexé, Belmadi remet le document à Bensdira et lui demande de remonter chez Sadi. L’histoire de la réunion de deux heures (selon certaines sources) s’arrête là.

Car, de la tension en l’air entre Belmadi et Sadi il y en avait déjà à Bouaké quand le président de la FAF commençait à faire part aux médias et les supporters qui assiégeaient l’hôtel de la délégation à Bouaké du départ imminent de Belmadi.
Puis la situation s’est exaspérée à la suite du tweet de Walid Sadi qui n’a, selon le camp Belmadi, pas respecté le deal.
D’ailleurs, des témoins assurent que les deux hommes se sont évités lors du voyage Bouaké- Alger.
Sur les sites électroniques et les réseaux sociaux, l’info de la séparation à l’amiable focalise les débats et les rumeurs sur le plan prévu par Sadi pour rompre le contrat de Belmadi a fait l’objet de toutes les manipulations.
Toujours à l’écoute, lui qui dit ne pas faire attention à ce que disent où écrivent ses détracteurs, Belmadi s’énerve et va à la rencontre du président de la FAF avec l’intention de le lui faire payer sa manière de gérer le dossier de séparation… Jeudi soir et durant cette matinée, l’Algérie retient son souffle et attend une nouvelle en provenance de Sidi Moussa.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *