Mercato : Pourquoi ça ne se bouscule pas pour Nicolas Pépé?

Lecture : 3 min
Lecture : 3 min

Nicolas Pépé est dans un flou total concernant son avenir. L’international ivoirien pourrait se retrouver bientôt sans club, la résiliation de son contrat à Arsenal étant en étude. Cependant, le joueur semble ne pas trop avoir la cote sur le marché avec très peu de clubs annoncés sur sa piste.

Quatre ans après son arrivée à Londres, Nicolas Pépé devrait quitter Arsenal. Une option de plus en plus envisagée, tant l’Ivoirien n’entre clairement plus dans les plans de Mikel Arteta. L’ailier a d’ailleurs été écarté du groupe des Gunners au moment d’aborder la tournée américaine de pré-saison. Le natif de Mantes-la-Jolie même le sait, il est désormais un indésirable à Arsenal. Sa seule option, c’est de quitter l’Emirates Stadium et rebondir ailleurs dans un nouveau challenge.

Un transfert record pour devenir un flop à Arsenal

A l’été 2019, Nicolas Pépé venait de boucler une saison remarquable à Lille. Il a terminé la campagne avec 23 buts et 12 passes décisives, le tout en 41 rencontres toutes compétitions confondues. Ses dribbles chaloupés, sa capacité à casser les lignes et sa facilité à déstabiliser en un contre un l’ont placé dans le viseur de plusieurs cadors européens. Pépé devait alors vivre un été très agité, au point de devenir le centre d’intérêt de plusieurs clubs. Chelsea, Liverpool, Manchester United, le Bayern Munich, l’Atlético de Madrid, l’Inter Milan, le Paris Saint-Germain ou encore Naples étaient tous intéressés à l’idée de l’attirer vers eux.

Cependant, alors qu’ils n’étaient pas attendus sur le dossier, c’est Arsenal qui va mettre fin au mercato agité de Nicolas Pépé. Les Gunners cassent la tirelire et sortent 80 millions d’euros pour signer l’international ivoirien. Un transfert record pour le club de la Premier League, qui fait de Pépé le footballeur africain le plus cher de l’histoire à l’époque. Sauf que le joueur ne réussira pas à justifier son prix. Des débuts prometteurs, il est devenu un flop chez les Gunners. Il aura joué 80 matchs pour seulement 16 buts et 9 passes décisives. Avec l’arrivée de Mikel Arteta, il est même passé derrière Bukayo Sako dans la hiérarchie des attaquants.

Un prêt non convaincant à Nice

Barré par la concurrence à Arsenal, Nicolas Pépé devrait retrouver du temps de jeu et de la confiance pour se relancer. Il décide alors de partir en prêt à l’OGC Nice en Ligue 1 en France. L’Ivoirien retrouve ainsi un championnat où il avait brillé quatre ans plus tôt. Chez les Aiglons, il semblait progressivement renaître de ses cendres. Pépé enchaîne les matchs et était même le meilleur buteur de Nice en Ligue 1 avec 6 réalisations quand une vilaine blessure au genou a tout gâché. Stoppé dans son élan, il ne retrouvera pas sa bonne forme avant la fin de la saison. Il aura finalement marqué 8 buts pour une passe décisive en 28 matchs toutes compétitions confondues. Insuffisant pour l’OGC Nice qui décide de ne pas lever son option d’achat.

Retour à Arsenal, départ attendu

Avant son départ en prêt, Nicolas Pépé savait qu’il avait très peu de chances d’aller jusqu’au bout de son contrat à Arsenal. De retour à Londres, l’ailier n’y restera pas. Il est déjà placé sur la liste des départs et écarté du groupe qui a fait la tournée américaine de pré-saison. Les Gunners souhaitent récupérer au moins quelques frais dans le transfert du joueur. Sauf qu’ils peinent finalement à lui trouver une porte de sortie. La solution trouvée est une résiliation de contrat. Les différentes parties devraient même discuter dans les prochains jours pour mettre un terme à la dernière année de leur collaboration.

Peu de clubs intéressés

Nicolas Pépé devrait donc bientôt devenir un agent libre sur le marcheur. C’est peut-être le scénario idéal qu’attendent certains clubs pour approcher le joueur. Ceci afin d’éviter de devoir payer des indemnités de transfert à Arsenal. Depuis l’ouverture du marché des transferts, les clubs ne se montrent pas intéressés par Nicolas Pépé. La faute aussi peut-être aux conditions physiques peu rassurantes du joueur de 28 ans qui n’arrive pas à faire une saison pleine sans blessure depuis son arrivée à Arsenal. Une offre était annoncée depuis l’Arabie Saoudite mais plus rien de concret.

Récemment, ce fut le tour de Besiktas dont un intérêt nourri est évoqué pour Nicolas Pépé. Sauf que le club turc le voudrait gratuitement. La résiliation de son contrat devrait sans doute faire bouger les choses. Ceci dans un contexte où l’attaquant doit se battre pour faire partie du groupe de Jean-Louis Gasset pour la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. Peut-être la CAN de la dernière chance à ne pas rater pour Pépé.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *