L'incontournable du football africain

Finale de la Coupe d’Algérie 2023-2024 : Une date qui fait désordre !

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Algérie Foot : La finale de la Coupe d’Algérie 2023-2024 se jouera enfin le 5 juillet prochain au stade du 5-juillet à Alger. Elle opposera, et c’est une première, le MC Alger et le CR Belouizdad. Deux équipes de la capitale, donc un derby par excellence, qui ont remporté ce trophée à 8 reprises.

C’est aussi l’explication entre le champion sortant, le CRB, et le nouveau détenteur du titre national, le MCA. C’est enfin une opposition entre le champion de cette saison et son dauphin. Deux postures qui ouvrent droit à une participation à la prochaine ligue des Champions d’Afrique dont le tour préliminaire, qui doit concerner particulièrement le Mouloudia d’Alger, débutera le 16 août.

Et c’est là la première conséquence directe de cette programmation hasardeuse de la FAF. Tenir une finale de coupe d’Algérie le 5 juillet, soit vingt jours après la fin du championnat (14 juin), entre les deux représentants de l’Algérie en LDC est d’une maladresses sans précèdent. Les deux équipes qui ont repris du service mardi dans l’optique d’une finale prévue initialement le 22 juin aura un impact direct sur la préparation des deux formations à la finale mais également à la prochaine saison sportive, notamment ce tour préliminaire de la ligue des Champions d’Afrique prévu le 16 août.

Il est en effet connu de tous que la mobilisation des joueurs et des différents staffs d’une équipe se perd à l’arrivée de la période estivale, celle des grandes vacances pour les familles.
Déjà qu’il est difficile de maintenir cette mobilisation pendant 20 jours, qu’en sera-t-il lorsque la finale est jouée ? Au lendemain de cette empoignade du 5 juillet, il faudrait que les vainqueurs paradent avec les supporters. Il faudrait alors prévoir la libération de tout ce beau monde au moins 48 heures après les festivités.

Pour les vaincus, la douleur sera vive et partir en vacances pour quelques jours n’aura certainement pas l’effet escompté pour remonter le moral des troupes. Venons maintenant à la préparation de la prochaine rentrée sportive. Le championnat Algérien ne débutera que le 16 septembre, soit une semaine après les élections présidentielles en Algérie. Les clubs qualifiés aux épreuves continentales, en l’occurrence le MCA, le CRB, le CSC et l’USMA doivent reprendre les entraînements au plus tard la deuxième semaine du mois de juillet. Pour les deux équipes engagées en coupe de la CAF, le CSC et l’USMA, elles sont en congé depuis le 14 juin et la fin du championnat.

Par conséquent, elles peuvent prévoir une préparation plus ou moins complète. Le recrutement commencera le 1er juillet et le premier galop d’entraînement devrait être lancé vers le 15 juillet. Quatre semaines avant le tour préliminaire des deux épreuves continentales, sont suffisantes pour le CS Constantine, l’USM Alger devrait être exempte durant cette étape.
Pour le MC Alger et le CS Constantine, reprendre les entraînements un 15 juillet laissera des séquelles sur le groupe.

Pas suffisamment de repos entamerait d’autres aspects de la préparation. Les joueurs viendront avec un peu de retard mais surtout moins enclins à fournir l’effort demandé par le staff technique.
À titre indicatif, le plan de préparation initial de Patrice Beaumelle préconisait trois phases. Un retour à l’entraînement début juillet avec un stage en France, un deuxième regroupement pré-competitif toujours à l’étranger puis le stage final à Alger. Le tout est d’être prêt avant le match aller du tour préliminaire de la ligue des Champions d’Afrique.

Casse tête des entraîneurs

Avec la nouvelle date de la finale de Coupe d’Algérie, c’est tout le programme de Beaumelle qui tombe à l’eau. Pis, sachant que le match face au CR Belouizdad se jouera dans deux semaines, Beaumelle songe à libérer ses joueurs pour les récupérer dans une semaine. L’entraîneur français estime, en effet, qu’il serait mieux d’offrir un peu de repos actif à ces joueurs et les récupérer dans un état physique moindre mais avec un moral plus fort.
En définitive, il aurait été plus indiqué de renvoyer carrément cette finale de la Coupe à la prochaine entrée footballistique et éviter tous ses tracas aux clubs Algériens que tout le monde veut voir performer dans les compétitions internationales mais que personne ne pense à la santé des joueurs et au bien être de leurs familles. Quand ça veut bricoler, la FAF n’a pas de concurrents.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV