L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Equipe du Mozambique : Le président de la FMF entretient le flou sur l’avenir de Chiquinho Conde

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Mozambique Foot : A un peu plus d’un mois de la fin de son contrat, Chiquinho Conde n’est pas certain de rester sélectionneur des Mambas du Mozambique. Les doutes qui planaient sur son avenir ont encore été renforcés ce mercredi par Feizal Sidat, président de la Fédération Mozambicaine de Football (FMF).

En conférence de presse ce mercredi, le patron du football mozambicain n’est pas allé du dos de la cuillère pour évoquer la situation de Chiquinho Conde à la tête de l’équipe nationale. Le sélectionneur des Mambas arrive en fin de contrat dans un peu plus d’un mois et son renouvellement est en suspens, avec un gros doute. « Nous avons de bons résultats, mais nous avons besoin d’un environnement calme », a déclaré Feizal Sidat, président de la FMF.

Atmosphère tendue entre Feizal Sidat et Chiquinho Conde

Parlant d’environnement clame, le président de la fédération fait allusion au respect mutuel qui doit guider les relations entre les deux parties. « La Fédération exige le respect de la part du sélectionneur des Mambas », a-t-il souligné, faisant référence à une situation qui s’était produite lors de la dernière trêve internationale. « Chiquinho Conde m’a manqué de respect quand je suis allé aux vestiaires pour le féliciter pour la victoire, il s’est approché de moi et m’a dit : « Monsieur le Président, nous n’avons pas de glace, nous n’avons pas de glace ici « . Écoutez, je suis sorti des vestiaires déçu. Alors que si je suis président, je n’admettrai pas un manque de respect, car il est temps que chaque singe reste sur sa branche », a-t-il déclaré.

Chiquinho bientôt fixé sur son avenir avec la sélection

Le président a confirmé que Chiquinho Conde est toujours un employé de la fédération. Il séjourne actuellement au Portugal au chevet de sa fille malade. Cependant, la question de son avenir sera réglée au moment opportun. « Le moment venu, nous dirons si Monsieur Chiquinho reste ou non, car ce n’est pas seulement une décision du président », a d’abord martelé Feizal Sidat, assurant que la question ne relève pas de sa seule compétence.

« C’est juste une décision exécutive, principalement du vice-président pour les équipes nationales, Paito. C’est cette équipe qui a une décision quant à savoir s’il restera ou non, car nous avons également eu la même approche lors de sa signature», a expliqué le président de la Fédération Mozambicaine de Football, lors de la conférence de presse tenue ce mercredi matin, à Maputo.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV