Coupe du Monde 2026 : Le rêve est permis pour l’AfriqueCoupe du Monde 2026 : Le rêve est permis pour l’Afrique

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Les sélections africaines dirigées par des coachs locaux ont brillé lors de la dernière Coupe du Monde 2022.

Le Sénégal, le Maroc, le Ghana, la Tunisie et le Cameroun, n’ont pas fait de la figuration au Qatar. Elles ont déjoué les pronostics et fait chuter des cadors de l’Europe.
Les Lions de la Teranga se sont qualifiés pour les 8es de finale après avoir battu le Qatar (3-1) et l’Equateur (1-2). Le Ghana, éliminé dès le premier tour, a failli battre le Portugal s’inclinant sur la plus petite des marges (2-3).

De son côté, la Tunisie a raté une qualification historique pour le 2e tour, mais a réalisé un bon Mondial en tenant tête au Danemark (0-0) et prendre le meilleur sur le Champion en titre, la France (1-0). Malgré une élimination précoce, le Cameroun a également laissé son empreinte en dominant le Brésil (1-0).
Le parcours du Maroc restera quant à lui gravé dans les annales de l’histoire du football mondial.

Le Maroc l’exemple à suivre

L’équipe nationale du Maroc est actuellement l’équipe africaine qui déjoue tous les pronostics et paralyse les mauvaises langues à l’échelle mondiale. Lors de la Coupe du Monde Qatar 2022, le Maroc a su imposer sa force face à des équipes redoutables. Leur victoire contre la Belgique (2-0) et le Canada (2-1) lors de la phase de groupes a été particulièrement impressionnante.

En huitièmes de finale, le Maroc a éliminé l’Espagne aux tirs de but (3-0) après un score nul et vierge, avant de faire de même avec le Portugal sur le score de 1-0 en quarts de finale. Enfin, pour parachever leur performance, les Lions de l’Atlas ont également battu le Brésil en amical sur le score de 2-1 le samedi 25 mars. Un match de plus qui confirme que l’Afrique est capable de monter sur le toit du Monde dans un avenir proche. Les sélections africaines ont tous les moyens pour aller chercher une victoire finale à la Coupe du Monde.

L’heure de l’Afrique a- t-elle sonné ?

Les performances exceptionnelles des sélections africaines ces derniers mois contre les géants de l’Europe est une preuve de plus que le football africain est en train de se développer et que les sélections africaines sont en train de devenir des acteurs majeurs sur la scène internationale.
L’Afrique peut tout à fait se mesurer aux autres continents avec une parfaite efficacité.
En effet, les exploits du Maroc au Mondial et les bons résultats des sélections africaines confirment le brin d’espoir de voir un jour, une équipe africaine soulever la Coupe la plus chère. L’heure de l’Afrique a- t-elle enfin sonné ? La réponse en 2026. Mais le rêve est permis surtout que l’Afrique aura 9 représentants.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *