CAN : La Côte d’Ivoire, une histoire de tirs au but en finale

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

La Côte d’Ivoire est une nouvelle face à l’histoire. Les Éléphants n’ont jamais gagné une finale de la CAN sans aller aux tir au but. Voici ce qu’il faut retenir sur les quatre précédentes finales jouées par la Côte avant celle de ce dimanche face au Nigeria.

Le Nigeria et la Côte d’Ivoire ont rendez-vous ce dimanche à 20h GMT pour la finale de la CAN 2023. Lorsqu’on consulte l’histoire on note que les Super Eagles ont remporté la compétition à trois reprises. Quant aux Éléphants, ils ont pris à deux reprises la CAN précédemment. Cependant le Nigeria a perdu 4 finales dans son histoire. Parmi ces quatre défaites à la finale, c’est une seule fois que les Super Eagles sont allés aux tir au but. Lors de cette CAN 2000, le Nigeria a perdu 4-3 (2-2 après la prolongation) face au Cameroun.



La Côte d’Ivoire a une histoire particulière avec les tirs au but en finale

La Côte d’Ivoire a perdu deux finales dans son histoire et c’est après les séances de tirs au but. En 2006, Essam El Hadary, le gardien Égyptien a stoppé les tirs de Didier Drogba et d’Arouna Koné pour priver la Côte d’Ivoire du titre. Yao Gervinho, lors de la CAN 2012, a tiré le ballon dans le vide et a permis à la Zambie de remporter la compétition. Cependant, la Côte d’Ivoire a connu aussi deux succès à la CAN après les séances de tirs au but. En 1992, les Éléphants ont remporté la CAN après la séance des tirs au but 11-10 (0-0 a-p) face au Ghana.

La même histoire s’est répétée en 2015 face au même adversaire, le Ghana. À l’issue de la rencontre, c’est encore la Côte d’Ivoire qui est sortie victorieuse dans le même scénario (0-0; 9-8 au t-a-b). Pour les quatre finales jouées, il a fallu donc les séances de tirs au but pour départager la Côte d’ivoire avec ses adversaires.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *