CAN 2023 : Un dernier test décisif pour le Stade d’Ebimpé

Lecture : < 1 min
Lecture : < 1 min

Le Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé reste l’une des plus grosses préoccupations de la CAF pour la CAN 2023. Avec une pelouse remise en travaux, cette infrastructure subira un nouveau test décisif dans quelques semaines. Ce sera à l’occasion du match entre la Côte d’Ivoire et les Seychelles de la première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

C’est la deuxième fois que le Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé est remis en travaux depuis sa construction. A part le match d’inauguration qui a opposé deux clubs ivoiriens, cette enceinte de 60 000 places n’a accueilli que deux matchs de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. A chaque fois, la pelouse s’est montrée défaillante. De quoi susciter des inquiétudes au sein du COCAN et de la Confédération Africaine de Football.

Alors que la pelouse est remise en travaux depuis le dernier match amical inachevé entre les Éléphants et les Aigles du Mali, le stade subira un nouveau test. Ce troisième test sera très décisif en prélude à l’homologation du Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé pour la CAN 2023. En effet, le 17 novembre prochain, il accueillera la rencontre entre la Côte d’Ivoire et les Seychelles. Un duel comptant pour la première journée des éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde 2026.

Dans le cadre de ce qui s’annonce comme le dernier test décisif, plusieurs autres éléments seront pris en compte. Il s’agit des voies d’accès, de l’électricité, de l’accès des véhicules au stade, l’état des toilettes du stade remplies d’eau lors de la pluie qui avait interrompu le match entre la Côte d’Ivoire et le Mali. A eux s’ajoutent notamment la sécurité et l’organisation. Le compte à rebours est donc lancé pour la Côte d’Ivoire.

Source : Africafootunited.com

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES