CAN 2023 – RD Congo : Sébastien Desabre, le porte-bonheur des Léopards

Lecture : 4 min
Lecture : 4 min

La RD Congo est de retour à la CAN. Une situation possible grâce à Sébastien Desabre. Le technicien français est celui-là qui a redonné de l’espoir aux Léopards alors que tout semblait partir en vrille. Retour sur la carrière de cette fleur de chance des Congolais.

Né le 2 août 1976 à Valence, Sébastien Desabre est un jeune entraîneur français qui s’est lancé depuis 2006. Il est détenteur d’une Licence A UEFA. Après avoir officié en tant qu’assistant à l’ES Le Cannet-Rocheville (2004-2006), il a été promu au poste de coach principal du club. Mais au bout de quatre ans, celui-ci a pris l’avion pour poser ses valises en Afrique. Sébastien Desabre quitte ainsi la France pas sans honneurs. Le technicien français a remporté la Division d’Honneur Méditerranée (2008) et la Division d’Honneur Régional Méditerranée (2007) avant de partir pour d’autres cieux.

Côte d’Ivoire, le premier amour de Sébastien Desabre en Afrique

Après son expérience avec l’ES Le Cannet-Rocheville, c’est en Côte d’Ivoire que Sébastien Desabre a choisi de continuer sa carrière en 2010. Il a signé un contrat avec l’ASEC Mimosas. Et pour sa première expérience africaine, l’entraîneur français a fait sensation. Il n’a eu besoin que d’une saison pour offrir un titre à son équipe. L’ASEC Mimosas a remporté la Coupe de Côte d’Ivoire en 2011. En 2012, le club a également soulevé le trophée de la Supercoupe de Côte d’Ivoire grâce à son technicien français. Une expérience qui lui donne l’appétit du marché africain.

Cameroun, Tunisie, Angola, Algérie, Maroc…la liste est longue pour Desabre

Sébastien Desabre a ensuite pris contact avec le football camerounais. Après avoir quitté l’ASEC Mimosas, le Français a trouvé un accord avec Coton Sport de Garoua en octobre 2012. Là encore, il a confirmé. Une saison a suffi à Sébastien Desabre pour remporter le titre de champion du Cameroun (2013). Ceci sans oublier la participation en demi-finales de la Ligue des champions de la CAF. Coton Sport s’est incliné aux tirs au but contre Al Ahly (2-2 ; 6-7 tab). Il s’envole pour une nouvelle aventure dans le Nord de l’Afrique, direction Tunis !

Après avoir fait ses preuves, Sébastien Desabre a reçu un coup de fil depuis la Tunisie. Il a pris service à l’Espérance de Tunis en 2013, où il a été nommé en tant que Directeur du centre de formation du club, puis manager plus tard. Il s’en sort une nouvelle fois avec le titre de Champion de Tunisie en 2014. L’étape tunisienne a laissé place à un escale en Angola. Sébastien Desabre a entraîné l’équipe de RD Do Libolo. Une occasion pour lui de décrocher un nouveau titre, celui de Champion d’Angola 2015.

En club, l’entraîneur français a connu plusieurs autres expériences. Il a dirigé les équipes de Dubai CSC aux Emirats arabes unis (octobre 2015 – juin 2016), JS Saoura en Algérie (juillet à août 2016), Ismaily SC (juillet à décembre 2017), Pyramids FC (juillet à décembre 2019). Sébastien Desabre a eu droit à deux passages au Maroc avec le Wydad Casablanca. D’abord entre octobre 2016 et janvier 2017, puis du 20 janvier au 25 février 2020.

Un retour aux origines à Niort

Suite à son long séjour de 10 ans en Afrique, Sébastien Desabre choisit de revenir au pays. Il a signé en faveur du Chamois Niortais, alors que le club vient de boucler une saison difficile en jouant les barrages pour le maintien en Ligue 2 française. Malgré l’arrivée de Desabre, le même scénario s’est produit en 2020-2021 pour les Niortais. La saison suivante, ils terminent 13e, mais le technicien français n’est pas resté. Depuis la fin de aventure en août 2022 avec le Chamois Niortais, il n’a plus entraîné d’autre club.

Entraîneur, mais surtout sélectionneur d’expérience

Sébastien Desabre n’a pas pu résister aux appels pour entraîner une sélection nationale en Afrique. Il a déjà fait une expérience plus tôt en Ouganda entre 2017 et 2019. Un passage qui lui a permis de conduire les équipes nationales A et A’ ougandaises. Le technicien français a réussi à qualifier la sélection des joueurs locaux pour le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018. Mais pas plus, car l’équipe s’est faite éliminer au premier tour. En revanche, il a fait mieux avec la sélection A. Sébastien Desabre a ramené l’Ouganda à la CAN en 2019. Lors de la phase finale de la compétition en Egypte, son équipe a atteint les huitièmes de finale avant de tomber face au Sénégal (0-1), futur champion. Cela reste tout de même une performance remarquable, car c’est le 3e meilleur parcours de l’Ouganda à la CAN. Ceci après notamment la demi-finale de 1962 et la finale de 1978.

En matière de carrière à la tête d’une sélection, Sébastien Desabre n’en a pas connu beaucoup. Sa seconde expérience est d’ailleurs la plus récente de tout son métier d’entraîneur. Absente à la CAN 2021 au Cameroun, la RD Congo tenait à revenir sur la scène continentale en se qualifiant pour l’édition 2023 prévue en Côte d’Ivoire. Mais les éliminatoires démarrent mal pour les Léopards, avec deux défaites d’entrée. La RDC mise alors sur Sébastien Desabre pour tenter un coup de poker. Cela s’est plutôt soldé par un succès puisque les Léopards ont réussi à obtenir leur pass pour la CAN 2023. Quatre victoires en autant de possibilités pour le sélectionneur français qui parvient même à placer la RDC leader de son groupe I des éliminatoires avec 12 points.

Sébastien Desabre retrouve la CAN

Déjà connaisseur de la CAN en 2019 avec l’Ouganda, Sébastien Desabre a pu faire sensation pour ses débuts. En un essai, il a pu conduire les Grues en huitièmes de finale de la compétition en Egypte. Avec la RDC, il est attendu pour confirmer. L’objectif individuel pour lui serait certainement d’atteindre une nouvelle fois cette étape et tenter de la dépasser. Avec les Léopards, il est logé dans le groupe F composé du Maroc, de la Zambie et de la Tanzanie.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *