CAN 2023 – Namibie : Danzyl Bruwer donne la solution face à la pénurie de gardiens de but

Lecture : < 1 min
Lecture : < 1 min

A quelques jours de la CAN 2023, Danzyl Bruwer a expliqué comment la Namibie pouvait résoudre le manque de gardien de but. En réalité, le pays fait face actuellement à une pénurie de gardiens de buts de qualité.

Dans une interview récente, l’ancien gardien de but des Braves Warriors estime que ce poste est fondamental pour la réussite de l’équipe nationale. “On ne peut jamais avoir un joueur ou des gardiens qui n’ont pas été correctement entraînés pour affronter des adversaires qui ont suivi les structures nécessaires pour permettre à la Namibie d’obtenir de très bons résultats aux niveaux régional et continental”, a-t-il déclaré.

Pour lui, la meilleure solution réside dans la formation et l’encadrement des jeunes talents. Il continue en précisant qu’un travail devrait être fait au niveau de la fédération. Cette dernière devrait accorder une priorité aux cours (formation) de gardiens de but dans les prochains mois.

Les difficultés des gardiens de but

La Namibie a une difficulté depuis des années à se trouver des gardiens de buts de qualité. Sur les 7 derniers matchs de la Namibie, les Brave Warriors ont encaissé six buts des équipes adverses. Ces buts encaissés ont failli empêcher la Namibie de retrouver la Coupe d’Afrique des Nations 2023. De plus, beaucoup de gardiens de buts namibiens n’ont pas les qualités nécessaires pour le haut niveau.

L’implication de la fédération namibienne de football

“Il est important pour la Namibie, par le biais de la Fédération nationale de football (NFA), d’établir des structures et des fondations appropriées au niveau local, en se concentrant sur des programmes structurés de développement des jeunes”, a ajouté Denzyl Bruwer.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *