CAN 2023 : La parade trouvée par le COCAN pour remplir les stades

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

La Côte d’Ivoire doit relever plusieurs défis dans l’organisation de la CAN 2023. L’un des plus grands reste l’affluence du public dans les stades à toutes les rencontres. Un challenge que le COCAN a anticipé avec le recrutement de 2000 supporters locaux annoncé.

La CAN 2019 en Egypte a laissé un constat clair. Pas du monde dans les stades quand ce n’est pas le pays hôte qui joue. Des matchs se sont même déroulés devant des tribunes clairsemées. De quoi enlever une certaine saveur à la compétition. Et si la tendance s’est un peu inversée lors de la CAN 2021 au Cameroun, la Côte d’Ivoire veut en faire mieux et offrir une meilleure atmosphère aux équipes dans les stades. Le Comité organisation local de la CAN (COCAN) a mis en place une stratégie pour plus d’affluence.

En effet, par le biais de sa Commission chargée de la mobilisation, le COCAN entend recruter un total de 2000 supporters locaux. Ils auront pour mission de soutenir les 24 équipes qualifiées à la CAN 2024. L’objectif est de créer une ambiance chaleureuse autour des équipes à l’occasion de cette fête du football africain, à en croire Marius Koudou. « Je suis chargé, avec mon équipe, de faire en sorte qu’aucune équipe ne soit orpheline, ni dans les hôtels, ni sur les terrains d’entraînement, ni durant la compétition », a confié le président de la Commission chargée de mobilisation au COCAN.

A travers cette mesure, le COCAN veut contribuer à relever le défi de l’affluence dans les stades. Ceci aussi bien lors des matchs des Éléphants, que lors des rencontres des autres équipes. L’objectif est de participer à la vision qui est d’offrir à l’Afrique « la meilleure Coupe d’Afrique des Nations jamais organisée sur le continent ». En interne, on parle de la CAN la plus « chocolatée ». Rendez-vous en janvier 2024 pour le début des hostilités.

Source : Africafootunited.com

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *