CAN 2023 – Huitièmes de Finale: La Guinée évolue “à domicile” face à la Guinée équatoriale !

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

La Guinée Conakry et la Guinée Équatoriale s’affrontent au stade d’Ebimpé pour le compte des huitièmes de finale de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire: dans les gradins, seules les couleurs guinéennes sont perceptibles.

Il n’y a pas eu match, et on l’a très vite senti depuis le centre ville d’Abidjan. Plusieurs heures avant le coup d’envoi de la partie, les supporters du Syli National arpentaient les rues d’Abidjan avec des drapeaux et véhicules aux couleurs nationales de la Guinée. De Cocody à Treichville passant par Yopougon et Abobo, les guinéens étaient présents partout. Sur le trajet qui mène au stade d’Ebimpé, difficile de voir d’autres couleurs que celles de la Guinée. Seuls les drapeaux ivoiriens venaient un peu diluer cette marrée jaune rouge et verte. En groupes de plusieurs centaines de personnes, les supporters Guinéens parcourraient les presque deux kilomètres qui séparent la première zone de filtrage de police au stade. À l’unisson, ils répétaient les chants guinéens sans toutefois ressentir la difficulté liée à la distance.



Le Stade Ebimpé de Conakry ?

Comme on pouvait s’y attendre, le stade Alassane Ouattara était largement acquis à la cause guinéenne. Mais contrairement à d’autres rencontres où le public était majoritairement constitué d’ivoiriens qui supportaient l’une ou l’autre équipe, les Guinéens ont massivement fait le déplacement pour venir à Ebimpé. Les 1700 kilomètres qui séparent Conakry d’Abidjan n’ont pas été un obstacle pour certains, même si la plupart de ces supporters sont des résidents de Côte d’Ivoire. Les deux pays sont géographiquement frontaliers, ce qui a certainement favorisé le déplacement massif des guinéens. Cette frontière est située à l’Ouest de la Côte d’Ivoire et à l’Est de la Guinée. Sa longueur est de 610 km.

Si sur le terrain les deux équipes se tiennent toujours en respect (0-0, jusqu’à la pause), dans les gradins la rencontre a été pliée depuis belle lurette par un public guinéen sans concurrent, et qui n’attend que de voir ce soutien populaire être validé par un avantage au score.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *