CAN 2023 : Fabrice Ondoa, le gardien du peuple camerounais !

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Titularisé face à la Gambie en lieux et place d’André Onana, Fabrice Ondoa a confirmé son statut de gardien du peuple, à travers ses multiples arrêts réflexes et sauvetages décisifs.

La rencontre Gambie – Cameroun aurait pu très rapidement tourner au cauchemar pour les Lions Indomptables. Secoués par la Gambie, les Hommes de Rigobert Song ont concédé plusieurs occasions en début de partie, et on dû s’en remettre au talent du gardien de Nîmes pour se maintenir à flot. En 90 minutes face aux scorpions, Fabrice Ondoa a réalisé cinq arrêts décisifs. Les plus déterminants ont été effectués en première période.

Fabrice Ondoa, héroïque !

Le premier arrêt intervient à la 7e minute, et lance définitivement le match. Sur un bon contre gambien, Jallow trouve Sowe dans la surface, qui déclenche vite du droit. Ondoa est sur la trajectoire et repousse le ballon. C’est la première grosse occasion pour la Gambie. Par la suite, à la 35e sur une tête de Minteh, Ondoa semblait très mal placé, mais sort un arrêt miraculeux. Le ballon touche son pied puis son bras avec pas mal de réussite. Le Cameroun tremble, et va davantage trembler à la 38e: Minteh fait encore très mal à la défense des Lions Indomptables. Il centre en retrait mais ne trouve personne, puis Barrow récupère et frappe en force. Ondoa plonge très bien pour repousser le danger. Ces trois occasions gambiennes stoppées en première période par Fabrice Ondoa ont permis au Cameroun de rester dans la partie, mais ont surtout relancé l’éternel débat Ondoa – Onana en selection nationale.



Fabrice Ondoa : dans le coeur des camerounais !

Il n’a certes pas une carrière à la hauteur de son immense talent, mais ses prestations en sélection nationale continuent d’être d’une rare excellence. Son engagement, son implication et son dévouement irréprochables, conjugués à un langage corporel empreint d’humilité, contribuent à raviver cette flamme du public camerounais vis-à-vis de Fabrice Ondoa. Modèle de patriote, modèle de résilience et travailleur acharné, Fabrice Ondoa a pourtant traversé des épreuves très difficiles dans sa carrière. Mais la force de caractère qui est la sienne lui permet toujours d’avoir ce supplément d’âme qui l’accompagne vers des succès parfois inespérés.

2017, comme hier !

Cette rencontre face à la Gambie, mais plus précisément encore la prestation de Fabrice Ondoa a un air de « déjà vu ». En effet lors de la CAN 2017 au Gabon, Fabrice Ondoa avait déjà crevé l’écran à travers ses qualités sur sa ligne. C’est lui qui offre d’ailleurs le point du nul aux Lions face au pays hôte, lors du 3e match de phase de groupe. Ce jour là, Ondoa avait sorti le grand jeu, notamment dans les derniers instants de la rencontre à travers un double arrêt décisif qui a évité la catastrophe aux Lions Indomptables. C’est depuis lors qu’il est entré dans l’esprit des camerounais.

Pourtant en proie à de multiples difficultés dans la progression en club depuis 2017, Fabrice Ondoa a cependant toujours été à la hauteur des attentes à chaque fois qu’il a été appelé en Sélection nationale. Hier encore face à la Gambie, il a fait montre de bravoure pour permettre aux Lions de continuer d’exister dans une première période plutôt difficile pour les hommes de Rigobert Song. Cette nouvelle prestation XXL vient définitivement entériner son statut de « gardien du peuple », mais surtout relance l’éternel débat autour de la place de numéro 1 dans les cages des Lions Indomptables.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *