CAN 2023 Côte d’Ivoire – Mali : « Les billets sont épuisés en une heure », Sylla Yacouba, responsable chargé de mission technique billetterie à Bouaké

Lecture : 3 min
Lecture : 3 min

Premier responsable chargé de la distribution des billets des matchs de la CAN 2023 à Bouaké, Sylla Yacouba était face à la presse ce vendredi. Il a expliqué aux journalistes la situation des tickets du match des quarts de finale entre la Côte d’Ivoire et le Mali qui se sont épuisés très rapidement et qui a entraîné une vive tension au sein des supporters.

Mercredi dernier, sur aucun site de distribution des billets à Bouaké, on ne pouvait se procurer le précieux sésame, occasionnant la colère des supporters qui ont effectué massivement le déplacement. Une situation qui s’est régularisée le lendemain. Mais très vite, les billets se sont épuisés, et la foule renvoyée chez elle. Mués dans un mutisme depuis le début de la situation, les différents responsables se sont enfin prononcés, au détour d’une conférence de presse tenue ce vendredi. C’est Sylla Yacouba qui s’est prêté à cet exercice.



On ne peut pas vendre toutes les places disponibles

« Compte tenu de la situation, et pour apaiser tout un chacun, Monsieur le préfet a jugé important de ma présence à cette conférence de presse. Je ne sais pas si vous avez eu tous à le constater, au début de la compétition, pendant que les autres sites avaient des problèmes de billetterie, nous à Bouaké, on n’avait pas ce problème-là. C’est parce qu’ on avait pris certaines dispositions en amont avec nos premiers responsables qui ont bien fonctionné jusqu’à présent. », a-t-il commencé par expliquer.

« Au niveau du stade de Bouaké, il y a la capacité qui est là. Bouaké, c’est un stade de 40028 places. Mais ces places disponibles, on ne peut pas les mettre toutes en vente. Parce qu’on a certaines contraintes qui nous sont imposées par le règlement de la compétition. Ce qui fait que sur les 40028 sièges dont dispose le stade de Bouaké, on ne peut mettre en vente que 34070 billets en vente, toutes catégories confondues, ce qui a été fait également pour ce match. », a ajouté Sylla Yacouba.

Tous les billets écoulés très rapidement

« Selon les contraintes de la compétition, on doit mettre un quota à la disposition des deux équipes en lice, on doit mettre un quota à la disposition des autorités, on doit mettre un quota en ligne, et on doit mettre un quota au niveau du site local de la compétition. Et c’est en tenant compte de toutes ces contraintes que la distribution des 34070 sièges du stade de Bouaké a été faite. Le nombre de places totale qu’a bénéficié toute la population ivoirienne, et non celle de Bouaké uniquement, est de 18070 sièges, pour toute la Côte d’Ivoire. Il faudrait que les gens sachent que ce n’est pas seulement à la population de Bouaké que les billets sont destinés. C’est pour cette raison qu’on met en ligne une partie de ces billets, pour que chacun de sa position puisse avoir les mêmes chances d’avoir accès à ces billets. », a poursuivi celui qui coiffe la vente des billets à Bouaké.

« Dès qu’on a mis les billets en ligne, en moins d’une heure, tout est parti (vendu). Parce que ce match a été une très belle surprise pour la population de Bouaké. L’engouement que ce match à suscité, on ne s’y attendait pas. C’est pour cette raison que les compteurs ont explosé. C’est pour cette raison que chacun disait que c’est une pénurie de billets, alors que ce n’est pas le cas. Les billets sont à la disposition de tout le monde. Mais simplement, c’est premier arrivé, premier servi. Il n’y a pas de pénurie de billets, on n’a pas donné de billets à qui que ce soit, on n’a pas caché les billets non plus, les 34070 tickets ont été mis en vente et en moins d’une heure, tout est vendu. », a-t-il conclu.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *