CAN 2023 – Côte d’Ivoire : Les belles anecdotes de Yéo Martial et Copa Barry sur les Éléphants

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

La Côte d’Ivoire va accueillir la CAN pour la deuxième fois de son histoire en janvier 2024. Une belle occasion pour les Éléphants d’aller décrocher leur troisième étoile. C’est aussi le moment des bons souvenirs pour Yéo Martial et Copa Barry, deux anciens vainqueurs de la Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire.

Pour la première fois de son histoire, la Côte d’Ivoire décrochait la Coupe d’Afrique des Nations en 1992. A l’époque, les Éléphants étaient emmenés par Yéo Martial. C’est d’ailleurs le premier et l’unique sélectionneur local qui a pu conduire l’équipe nationale ivoirienne à la gloire pour la première fois dans la plus prestigieuse des compétitions continentales en Afrique. Durant leur préparation, les Ivoiriens ont connu un séjour au Portugal.

Le stage de préparation de la Côte d’Ivoire a été marqué par un fait hilarant dont se souvient Yéo Martial. « En préparation au Portugal pour la CAN 1992, j’ai demandé à la FIF de nous faire parvenir 40 ballons de football pour les entraînements. Quand le colis est arrivé et que j’ai ouvert le carton, il y avait à l’intérieur 40 ballons… de volley », a-t-il raconté dans la série documentaire ,« Nos deux étoiles » de Canal+. La suite appartient à l’histoire.

Après le sacre historique de 1992, la Côte d’Ivoire a dû attendre 2015 pour soulever le trophée de la CAN pour la deuxième fois de son histoire. Emmenés par Yaya Touré, capitaine à l’époque, les Éléphants ont battu le Ghana lors de la finale à l’issue des tirs au but. L’un des grands artisans de ce sacre est le gardien de but Copa Barry. « Lors du dernier tir ghanéen en 2015, la voix de Didier m’est apparue. Il me disait toujours : avance et recule pour réduire l’angle. Et à ce moment c’est à lui j’ai pensé », a-t-il confié. C’est lui qui a d’ailleurs transformé le tir victorieux ivoirien.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *