CAN 2023 – Côte d’Ivoire : Le Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé inquiète déjà

Lecture : < 1 min
Lecture : < 1 min

Le Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé est loin de présenter toutes les garanties nécessaires à 4 mois de la CAN 2023. L’état affiché par la pelouse mardi, lors du match amical entre la Côte d’Ivoire et le Mali, est déjà plus que inquiétant.

Des milliards de francs CFA investis pour finalement rien. C’est ce qu’on est tenté de dire du Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé. Destiné à recevoir le match d’ouverture et la finale de la CAN 2023, cette enceinte de 60 000 places n’est pas loin d’être un véritable fiasco pour ne pas parler d’un désastre. Le match amical entre la Côte d’Ivoire et le Mali de ce mardi, annoncé comme un match test pour la pelouse, a révélé ses plus grandes limites.

La pelouse s’arrache comme un champ de courses de galop en hiver. Une situation qui s’est encore aggravée après la forte pluie qui s’est abattue sur la pelouse dans la soirée de ce mardi. La pelouse, trempée d’eau, s’est vite retrouvée dans une situation d’impraticabilité totale. De quoi mettre à nu un système de drainage visiblement défaillant. Conséquence, la rencontre Côte d’Ivoire – Mali a dû être définitivement suspendue.

Plusieurs mois de travaux pour un échec total

Avec une première pelouse très dégradée, le Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé a dû être refermé. Ce qui a conduit à des travaux de remise à niveau et surtout un changement complet de la pelouse. Après l’inauguration, le gouvernement ivoirien a déboursé 20 milliards de francs CFA pour de nouveaux travaux. Ce qui laisse finalement place à une pelouse approximative à 4 mois de la CAN 2023.

Source : Africafootunited.com

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES