L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

CAN 2023 : Chiquinho Condé, une histoire à écrire avec le Mozambique

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Chiquinho Condé est un nom très connu sur le plan local au Mozambique, mais pas encore sur la scène continentale. Alors que le Mozambique s’est qualifié pour la CAN 2023 en Côte d’Ivoire, le sélectionneur de 58 ans a une histoire à écrire avec les Mambas.

Chiquinho Condé, une figure bien connue localement, aspire désormais à faire briller le Mozambique au-delà de ses frontières. Dans le groupe B, aux côtés de poids lourds tels que le Ghana, l’Égypte et le Cap-Vert, le défi qui se dresse devant lui est immense, mais il est prêt à relever ce défi avec une détermination inébranlable.

Chiquinho Condé, là où tout a commencé

L’histoire de Chiquinho Condé débute au sein du Maxaquene, le même club qui a vu éclore la légende du football Eusébio. De 1986 à 1987, il défend les couleurs de cette équipe emblématique. Par la suite, il s’envole pour le Portugal, où il entame une carrière remarquable. Il porte les maillots de Belenenses (de 1987 à 1991 et en 1996), Braga, Vitória de Setúbal (où il est considéré comme une des idoles du club), Alverca, Portimonense, Imortal et Montijo, mettant un terme à sa carrière en 2004.

Sa passion pour le football le mène également à la Major League Soccer naissante, où il représente avec brio les New England Revolution et Tampa Bay Mutiny. En France, il fait escale à Créteil, ajoutant ainsi une dimension internationale à son riche parcours. Chiquinho Condé a également honoré le maillot de l’équipe nationale du Mozambique, accumulant 43 sélections entre 1986 et 2001 et marquant 12 buts. Bien qu’il ait participé à trois éditions de la Coupe d’Afrique des Nations (en 1986, 1996 et 1998), les Mambas n’ont malheureusement pas franchi le premier tour à chaque occasion.

Ses débuts en tant que sélectionneur

En 2005, Chiquinho Condé prend un nouveau virage en amorçant sa carrière d’entraîneur au sein du Maxaquene, le même club où il avait commencé en tant que joueur deux décennies plus tôt. À l’exception d’une brève période à la tête de l’équipe des moins de 23 ans de Vitória de Setúbal, il s’est principalement consacré à diriger des équipes de son pays, dont la Liga Desportiva, le Ferroviário de Maputo, Vilankulo et l’União do Songo. Son ascension culmine en octobre 2021, lorsqu’il est nommé sélectionneur de l’équipe nationale du Mozambique, succédant à Horácio Gonçalves. Son objectif est clair : surpasser la performance historique de 1986, lorsque le Mozambique a atteint les quarts de finale de la CAN 2023.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV