L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Cameroun : Marc Brys approché par la fédération nigériane

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

INFO AFRICAFOOTUNITED – Cameroun Foot : Pourtant sous contrat avec l’équipe nationale du Cameroun, le technicien belge Marc Brys a été approché par la fédération nigériane pour succéder à Georges Finidi, démissionnaire.

Marc Brys intéresse le Nigéria, et figure parmi les entraîneurs les plus côtés auprès de la fédération nigériane de football. Après les débuts manqués de Georges Finidi contraint à la démission, les dirigeants du football nigérian sont à la recherche d’un sélectionneur pour prendre la tête des Super Eagles. Plusieurs pistes sont étudiées, parmi lesquelles le portugais Antonio Conceição et Marc Brys, actuel sélectionneur du Cameroun.

En effet selon nos informations, la fédération nigériane de football auprès de laquelle Brys avait déjà déposé sa candidature peu après la CAN ivoirienne et suite à la démission de Peserio, est revenue à la charge pour Brys en établissant de nouveau le contact avec ses représentants, lesquels n’auraient pas fermé la porte à des échanges avec le Nigéria. Des discussions entre les deux parties sont en cours, et les prochains jours apporteront davantage de renseignements sur la situation qui semble intéressante au vue du contexte assez curieux autour du football camerounais.

Un environnement camerounais épineux !

Depuis sa nomination à la tête des Lions indomptables il y a un peu plus de deux mois, le technicien belge s’est retrouvé au centre d’une vive guerre entre le Ministère camerounais des sports et la fédération Camerounaise de football. Sans jamais avoir de répit, il a dû préparer les deux dernières rencontres des Lions dans un climat aux antipodes de la sérénité. Son altercation avec Samuel Eto’o au siège de la fédération a fait le tour du monde, et marquait le pic de la guerre autour de la sélection nationale. Lors des matchs face au Cap-Vert et à l’Angola, Brys a dû à chaque fois composer avec deux staffs techniques différents. L’un aux entraînements, et l’autre lors des matchs. Une situation qui jusqu’ici n’a toujours pas été régularisée, et pourrait malheureusement pousser le belge vers un départ si une offre importante lui est faite par le Nigeria.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV