L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Angola : Historique des participations et Palmarès

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

L’Angola à la CAN, c’est une histoire très récente. Un conte africain écrit dans les années 90 par des échecs qui se changeront graduellement en succès.

1996, 1998, 2006, les premiers tours

La première participation de l’Angola à la CAN date de 1996 en Afrique du Sud. Dans le groupe du pays hôte et de l’Égypte, qui la battront 1-0 et 2-1, elle ne prendra qu’un seul point contre le Cameroun. Un match nul spectaculaire qui se soldera sur le score de 3 buts partout et une élimination au premier tour. Les coéquipiers de Quinzinho, premier buteur Angolais à la CAN, auteur de 2 réalisations dans la compétition, menaient pourtant 3-1 avant de se faire rattraper par les Lions Indomptables.

Ceci étant, en 1998 au Burkina Faso, les Palancas Negras reviendront avec de meilleures intentions. Un retour qui toutefois, s’achèvera sur une autre élimination au premier tour. Paulo Silva et les siens prendront la troisième position de leur poule avec 2 points, devant les Namibiens (3-3) et derrière les Sud-africains (0-0) et leurs tourmenteurs Ivoiriens (5-2).

Sa déroute consommée, l’Angola disparaîtra pendant 8 ans. Au 21e siècle, elle fera son retour à la CAN 2006 en Égypte, sans changer ses habitudes. Même si son nombre de points sera doublé, elle sera encore éliminée au premier tour… avec 4 unités à son compteur. Soit le même total que la RD Congo qualifiée, qu’elle a tenue en échec (0-0) après avoir été balayé par un triplé du Camerounais Samuel Eto’o (3-1). Sa première victoire à la CAN sur le Togo, n’aura donc servi à rien (3-2). 

2008, 2010, quarts de finale

Toutefois, l’Angola aura appris de ses déboires. Poursuivant sa progression, elle terminera dauphine de son groupe en 2008 grâce à 2 nuls contre l’Afrique du Sud (1-1) et la Tunisie (2-2), et un succès sur le Sénégal (3-1). 5 points pour une qualification logique en quarts où Manucho Gonçalves et les siens tomberont contre les Égyptiens (2-1).

Aussi, ce n’est que partie remise. Deux ans plus tard sur leurs installations, les Angolais atteindront à nouveau le top 8 de la CAN. Marquée par le triste épisode de l’attaque de Cabinda, laquelle débutera pour la nation hôte par un 4-4 arraché par le Mali, un 2-0 infligé au Malawi et un 0-0 partagé avec l’Algérie. Inédite, une pôle position et 5 nouveaux points, qui n’empêcheront pas les Ghanéens de sortir les Antilopes en quarts (0-1). La fin d’un cycle…

En effet, quart-de-finaliste, l’Angola ne le restera pas longtemps. En 2012, 2013 et 2019, elle retournera vite à ses premiers amours : le premier tour…

Source : Africafootunited.com

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV