Algérie : Deux générations dorées

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Sur la pelouse, l’Algérie est officiellement née en 1990. Elle va remporter sa première CAN cette année et consacrer une génération dorée qui va inspirer ses cadettes par la suite.

CAN 90 : Lakhdar Belloumi, Rabah Madjer et Djamel Menad

Pour son premier succès continental, l’Algérie ne fêtera pas avec Lakhdar Belloumi, son premier Ballon d’or. Malgré sa grande forme, le magnifique milieu offensif sera écarté par le sélectionneur Abdelhamid Kermali. Il manquera à contrecœurcettecompétition qui aurait participé davantage à sa légende.

Meilleur buteur de la CAN 88 avec deux buts, Belloumi regardera Djamel Menad lui succéder, en doublant son total, et Rabah Madjer faire le reste. Capitaine des Fennecs, Ballon d’or lui aussi et champion d’Europe avec le FC Porto en 1987, Madjerportera sa sélection jusqu’au firmament. Doté d’une qualité technique exceptionnelle, il terminera notamment meilleur joueur du tournoi, avec deux réalisations dans sa gibecière.

CAN 2019 : Ismaël Bennacer, Riyad Mahrez et Baghdad Bounedjah

Pour succéder à la génération Madjer, il fallait de l’or. Après la CAN 90, l’Algérie a eu de nombreux gros noms qui n’ont pas su redonner aux Verts leurs vraies couleurs. Il y a eu Moussa Saïb, AbdelhafidTasfaout, Rafik Saïfi, Karim Ziani, Djamel Belmadi mais toujours pas de Belloumi pour broder la seconde étoile.

29 ans après, il faudra attendre Ismaël Bennacer, Riyad Mahrez et Baghdad Bounedjah pour retrouver des Guerriers victorieux. Trois éléments qui ont joué un rôle essentiel dans le sacre Égyptien des Algériens. Bennacer a été élu meilleur joueur de la Coupe d’Afrique, Mahrez a transformé le coup-franc décisif qui va éliminer le Nigeria en demies et Bounedjah a marqué le but de la victoire finale contre le Sénégal (1-0).

Cela dit, on n’oublie pas l’apport significatif des autres joueurs. Adam Ounas, meilleur buteur de sa sélection avec 3 buts, Youcef Belaili, Sofiane Feghouli, Yacine Brahimi, AïssaMandi, AdlèneGuedioura, Djamel Benlamri, RamyBensebaini et le portier Raïs M’Bolhi ont pareillement participé à ce triomphe qui restera gravé dans les annales.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *