Justice : « Je ne suis pas inquiet », Youcef Atal

Lecture : < 1 min
Lecture : < 1 min

Lentement mais sûrement, Youcef Atal est en train de tourner la page de la vidéo postée en octobre dernier. Après son procès, il a purgé son dernier match de suspension. Arrivé à Alger ce jeudi 21 décembre, il s’est exprimé sur sa situation. Le latéral droit n’est pas inquiet.

Le 18 décembre dernier, Youcef Atal était face à la justice pour répondre des charges qui pèsent contre lui. Il est accusé de faire l’« apologie de terrorisme », et de « provocation publique à la haine ou à la violence à raison d’une religion déterminée ». A l’issue du procès, le réquisitoire demande une peine de 10 mois de prison assorti de sursis, une amende 45 000 euros, et une diffusion pendant un mois du verdict sur Instagram. Le jugement a été mis en délibéré pour le 3 janvier 2024. Arrivé à Alger dans le cadre des préparatifs de la CAN 2023, il n’a pas manqué de répondre aux questions des journalistes à ce propos. Le joueur de 27 ans n’est pas inquiet a-t-il fait savoir. « J’ai reçu beaucoup de messages du peuple Algérien, que je remercie. Je ne suis pas inquiet, je sais que je n’ai rien fait de grave. », a-t-il martelé.



 « J’ai partagé la vidéo parce que j’ai pensé que c’était un message de paix et que les gens sont en train de souffrir pendant cette guerre. Malheureusement, je regrette de ne pas l’avoir vue jusqu’à la fin. J’ai partagé parce que je pensais que c’était vraiment un message de paix. Je veux que les gens arrêtent de souffrir. Ça n’est pas dans mon intention d’être contre n’importe quelle personne. Malheureusement je n’ai pas fini la vidéo. », avait déclaré Youcef Atal pour se défendre lors de son procès.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES