L'incontournable du football africain

Euro 2024 – Huitièmes de finale : Koundé, Tchouameni, les tops et flops du match France – Belgique

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Euro 2024 : La France a réussi à se qualifier pour les quarts de finale de l’Euro 2024 face à la Belgique. Au bout d’un match très serré, les bleus ont pu se défaire des Diables Rouges grâce à un but tardif sur un autogoal de Vertonghen. Zoom sur les tops et flops de la rencontre.

Les Tops

Jules Koundé (France) :
Avant le coup d’envoi, beaucoup craignaient l’influence de Jérémy Doku, l’ailier belge rapide de Manchester City. Koundé a brillamment pris en charge ce défi, limitant efficacement les occasions dangereuses de Doku. En plus de sa solidité défensive, le joueur du FC Barcelone a été actif offensivement, participant à la dynamique offensive de son équipe.

Aurélien Tchouameni (France) :
Le milieu de terrain français a été monumental. Sa capacité à imposer un rythme rapide et fluide au jeu français a été remarquable. Malgré quelques occasions manquées, sa frappe enroulée a mis à l’épreuve le gardien belge à la 49e minutes de jeu. Tchouameni a incontestablement été l’un des meilleurs sur le terrain ce soir.

Wout Faes (Belgique) :
En défense, Faes a été une véritable tour de contrôle pour la Belgique. Sa lecture du jeu et ses choix tactiques impeccables ont contribué à garder l’équipe à l’abri d’un deuxième but. Il a été un pilier solide dans la ligne arrière belge tout au long du match.

Les Flops

Yannick Carrasco (Belgique) :
L’ailier de l’Al-Shabab n’a pas été à la hauteur de son habituelle performance. Incapable de troubler la défense française, Carrasco n’a pas réussi à créer les ouvertures attendues. Son impact a été minime, laissant beaucoup à désirer par rapport à ses standards habituels.

Marcus Thuram (France) :
Thuram a eu du mal à se faire remarquer pendant ses 62 minutes sur le terrain. Peu inspiré et inefficace, il n’a pas réussi à influencer le jeu comme il en est capable. Ce match restera comme une performance décevante pour l’attaquant français.

Romelu Lukaku (Belgique) :
Le grand attaquant belge a été inefficace face à une défense française bien organisée. Marqué de près, Lukaku n’a pas réussi à trouver les espaces nécessaires pour exploiter son potentiel. Son impact sur le jeu a été limité, ce qui a contribué à la difficulté offensive de la Belgique dans ce match.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV