L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Euro 2024 – Groupe B : Williams, Donnarumma… Les tops et les flops d‘Espagne – Italie

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Euro 2024 : L’Espagne a dominé l’Italie (1-0) dans le match au sommet de la poule B ce jeudi 20 juin 2024. La Roja a marqué sur un but contre son camp de Riccardo Calafiori à la 55e minute. Malgré cela, les hommes de De La Fuente ont trouvé une défense italienne imperméable pendant une grande partie du match. Zoom sur les performances les plus marquantes et les moins convaincantes de cette rencontre.

Les tops du match Espagne – Italie

Nico Williams (Espagne)

L’ailier gauche espagnol a été exceptionnel ce soir, impliqué dans presque toutes les bonnes actions de son équipe. Williams n’a rien ménagé durant tout le match et a été à l’origine du centre ayant conduit au but contre son camp du défenseur italien Calafiori.

Gianluigi Donnarumma (Italie)

Le gardien de but italien a été phénoménal ce soir, s’imposant comme le meilleur joueur italien. Sans sa vigilance, la Squadra Azzurra aurait encaissé bien plus de buts. Le joueur du PSG a réalisé pas moins de huit arrêts cruciaux.

Lamine Yamal (Espagne)

Tout comme Williams, l’attaquant barcelonais a posé d’énormes problèmes aux défenseurs italiens sur l’aile droite. Ses accélérations, débordements et centres répétés ont été remarquables.

Les flops du match Espagne – Italie

Pedri (Espagne)

Le milieu de terrain barcelonais a livré ce soir une performance bien en deçà de ses standards habituels. Peu altruiste et impactant, il a été remplacé à la 72e minute.

Federico Chiesa (Italie)

Chiesa n’a pas été à la hauteur de ses capacités habituelles. Le rythme imposé par l’Espagne, qui a dominé la possession, a limité ses chances d’exprimer tout son potentiel offensif.

Gianluca Scamacca (Italie)

Comme Chiesa, Scamacca a déçu lors de ce match. Isolé en pointe de l’attaque italienne, il a reçu peu de soutien de ses coéquipiers et a été constamment marqué de près par la défense adverse, ce qui a réduit son impact sur le jeu.


les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV