CAN 2023 – Nigéria (Groupe A) : Les Super Eagles inquiètent avant la compétition

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Le Nigéria participe à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations dans la peau de favori pour le sacre final. Cependant, la préparation des Super Eagles laisse planer le doute sur leur statut. La défaite 2-0 face à la Guinée ce lundi 8 janvier 2024 à Abu Dhabi est l’illustration parfaite de ses inquiétudes.

Meilleure attaque des éliminatoires de la CAN avec 22 buts, le Nigéria s’est incliné 2-0 face au Syli national de Guinée. Outre la défaite, l’attaque des Super Eagles qui est censée être leur force est restée muette. De quoi se poser assez de questions.

Absence des titulaires, l’excuse de José Peseiro ?

24 heures avant cette confrontation, les Super Eagles ont disputé une rencontre face à un club local d’Abu Dhabi. Une opposition pour laquelle José Peseiro a opté pour son équipe type ainsi que son système providentiel (4-4-2). Ceci, avec Uzoho dans les buts, Aina à droite, Bruno à gauche, Awaziem et Bassey dans l’axe. En absence de Ndidi, Iwobi a été associé à Onyeka avec Lookman sur le côté gauche et Musa à droite.

Inamovible à la pointe, l’attaque, Victor Osimhen a fait équipe avec Umar Sadiq. Ainsi, les Super Eagles se sont offerts un régal offensif en s’imposant 12-0. Ceci avec un quadruplé de Lookman, un doublé d’Osimhen et Simon. Ahmed Musa a participé au festival avec un but chacun. Les deux autres réalisations ont été des buts contre son camp.

Cette rencontre a permis à Peseiro de tester certaines combinaisons même si l’équipe en face n’est pas de taille. Pour le second match test face à la Guinée, le sélectionneur des Super Eagles a opté pour une équipe largement remaniée.

Des remplaçants moins rodées ou l’adversaire trop fort ?

Chidozie Awaziem et Umar Sadiq ont été les seuls joueurs ayant démarré la rencontre après avoir été titulaire hier. Cependant, l’équipe proposée par José Peseiro est loin d’être ridicule, car elle comporte des joueurs dont les qualités ne peuvent pas être remises en cause. Il s’agit entre autres de Stanley Nwabali dans les buts, Zaidu à gauche, Osayi à droite, Omeruo et Ekong dans l’axe de la défense.

Défenseur de formation, Awaziem a été placé dans le rôle de sentinelle derrière Yusuf et Onyedika. Simon et Chukwueze ont animé les côtés avec Sadiq à la pointe de l’attaque. Tout ceci, dans un système de 4-3-3 devant une formation de la Guinée qui a aligné une équipe presque type.

En l’état, devrons-nous affirmer que les remplaçants ne sont pas de taille ? Les combinaisons n’ont t’elles ne pas marché ? Ou, est-ce la Guinée qui était au supérieur ? Qu’importe la réponse, José Peseiro aura du pain sur la planche pour s’offrir le trophée de la CAN. Il convient qu’il revoit ainsi ses plans de jeu, afin de trouver la formule gagnante pour le Nigeria. Si non que pour l’heure, le peuple nigérian n’est certainement pas satisfait, surtout après cette défaite.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *