CAN 2023 – Maroc : Vers un forfait d’Amine Adli

Lecture : 2 min
Lecture : 2 min

Amine Adli a récemment fait ses débuts en sélection avec les Lions de l’Atlas du Maroc. Il s’est vu confier très rapidement des rôles importants et est l’un des joueurs très attendus lors de la prochaine CAN. Mais celui-ci pourrait briller par son absence à cette grand-messe du football continental.

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Amine Adli et le Maroc. L’ailier de 23 ans a fait ses débuts en sélection marocaine le 12 septembre 2023, dans un match amical contre le Burkina Faso. Une rencontre au cours de laquelle il s’est illustré avec une passe décisive sur l’unique but de la partie inscrit par Azzedine Ounahi. A ce jour, Amine Adli compte 4 matchs, 1 but et 1 passe décisive avec les Lions de l’Atlas. Cependant, il pourrait être freiné dans son élan, notamment en vue de la CAN 2023.

Le Bayer Leverkusen prêt à bloquer Amine Adli et d’autres joueurs africains

La présence d’Amine Adli à la Coupe d’Afrique des Nations est remise en question. Cela ne concerne pas que lui, mais plutôt tous les joueurs évoluant avec le Bayer Leverkusen. Le président du club allemand s’oppose à libérer ses protégés alors que les compétitions sont toujours en cours en Europe. “Il est inacceptable que la CAN se déroule en pleine saison. Afin de changer cela, j’entrerai en conflit avec la FIFA, nous vérifions s’il existe une possibilité légale d’empêcher les joueurs d’aller en Coupe d’Afrique”, a fait savoir Fernando Carro au micro de la chaîne allemande Sport 1. 
Ce qui pourrait priver Amine Adli de la CAN 2023. Victor Boniface et Nathan Tella du Nigéria, puis Edmond Tapsoba du Burkina Faso, sans oublier Odilon Kossounou de la Côte d’Ivoire sont également concernés par la situation.

Le énième épisode d’un débat sans fin

Ce bras de fer entre les fédérations de football africaines et les clubs européens ne date pas d’aujourd’hui. Yassine Bounou en a été victime lors du précédent mercato estival, alors que le Real Madrid voulait un gardien de but suite à la blessure de Thibaut Courtois. Le facteur CAN n’a pas encouragé les Madrilènes à le recruter finalement. Pas plus tard qu’il y a deux ans, pour le compte de la CAN 2021, plusieurs équipes ont refusé de libérer leurs joueurs africains. Mais l’intervention de la FIFA a calmé les ardeurs. On pourrait certainement assister à un scénario similaire une nouvelle fois. 

Cette programmation de la CAN est due aux conditions climatiques peu favorables dans certaines régions de l’Afrique comme c’est le cas de la Côte d’Ivoire. Ce qui a conduit le COCAN à déplacer la compétition de juin 2023 à janvier 2024. 

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES