L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

CAN 2023 (Groupe D) Burkina Faso – Mauritanie : Les supporters des deux équipes s’expriment après le match

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Après la victoire (1-0) du Burkina Faso sur la Mauritanie ce mardi dans le groupe D de la CAN 2023, nous avons tendu notre micro aux supporters des deux équipes. Pour les Burkinabè, c’est une victoire méritée. En revanche, du côté de la Mauritanie, le penalty ayant causé le but n’a pas lieu d’être.

Grâce à un penalty inscrit par Bertrand Traoré en toute fin de rencontre (90’+5), le Burkina Faso remporte son premier de la CAN 2023 face à la Mauritanie. Au sortir du match, nous avons rencontré quelques supporters qui ont bien voulu répondre à nos questions. « C’est un sentiment de joie, c’est vrai que ça n’a pas été facile, mais le football se joue jusqu’ à la dernière minute. Et Dieu sachant bien faire ses choses, on a gagné. Je crois qu’on a mérité cette victoire. Je crois que si vous faites bien le constat, en première mi-temps, on a dominé, c’est vrai qu ‘ ils ont eu beaucoup d’actions dangereuses, mais au finish, nous avons gagné et je crois que c’est ça le plus important. », a répondu ce supporter burkinabé, avant de se projeter sur la prochaine rencontre des Etalons contre les Fennecs.

« Toutes les équipes se valent. Si vous avez remarqué pour cette CAN , il n’y a pas de petites équipes. Et même celles qui sont appelées favorites, ce n’est pas évident. Je pense que contre l’Algérie on ne va pas perdre. Elle nous connait même assez. Nous sommes leur bête noire. L’essentiel, c’était de gagner le premier match. Et la suite, ça sera plus facile. Même si on ne gagne pas l’Algérie, on va bien négocier avec un nul. Mais je suis convaincu que nous allons battre l’Algérie. », a-t-il conclu.

La joie des uns contrastant avec le dépit des autres, nous avons tendu aussi notre micro à une mauritanienne qui décrie le penalty. « Nous avec le Burkina, nous sommes les mêmes. Nous sommes tous des africains. Ce qui est certain, le penalty n’a pas sa raison d’être. C’était un faux penalty », s’est contée de déclarer une supportrice mauritanienne.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV