Algérie – Madjid Bougherra : «Nous visons la coupe Arabe»

Algérie – Madjid Bougherra : «Nous visons la coupe Arabe»

Publié le : / Par

Dans un entretien exclusif accordé au site internet de la fédération algérienne de football « faf.dz« , Madjid Bougherra fait le point sur sa sélection et détaille ses ambitions.

L’ex-capitaine des Fennecs Madjid Bougherra s’attèle à suivre le championnat algérien depuis son début en décembre dernier afin de se faire une idée sur l’effectif qu’il aura sous la main pour la coupe arabe et le prochain CHAN. Voici quelques passages de ses déclarations au site internet de la FAF.

Au sujet de sa nouvelle fonction, Madjid Bougherra a expliqué : « En tant que joueur ou entraîneur, il est impératif d’être impliqué et appliqué pour exister et performer au haut niveau, et encore plus au niveau international. Pour ce qui relève de la passion et de la motivation, ces notions sont décuplées lorsqu’il s’agit des intérêts du pays et du peuple algérien. Et puis, j’ai l’honneur et la chance de travailler avec le sélectionneur national. Son professionnalisme est une leçon permanente, je me nourris de son expertise depuis plusieurs années maintenant. Ce sont donc des valeurs de travail et de discipline que je veux transmettre à la sélection A’.’’

A une question relative à sa présence à Alger et son travail, le sélectionneur A’, a tenu à souligner que « Dès novembre j’ai effectivement eu l’opportunité de voir les matches amicaux, ainsi que les matches de championnat. Nous avons observé la totalité des clubs. On a établi une liste élargie de joueurs qu’on supervise avec le staff sur la durée. Les équipes reprennent progressivement le rythme. On a ciblé de jeunes joueurs caractérisés par un potentiel intéressant. D’autres joueurs plus expérimentés ont également retenu notre attention et auront un rôle prépondérant dans l’équilibre de l’équipe. En tous cas je suis satisfait et optimiste pour la suite ».

A propos de son plan de travail et de la coupe arabe, Madjid Bougherra a estimé qu’il s’agit d’ « une compétition disputée dans les stades dédiés à la Coupe du monde 2022, avec une organisation de Coupe du monde, une couverture médiatique internationale, un scouting assuré par les clubs européens, etc. ; autant d’éléments qui servent de facto à motiver les joueurs. Les joueurs participant à cette compétition auront en outre l’opportunité de performer à un mois de la Coupe d’Afrique 2022 au Cameroun. Les prestations en club seront donc déterminantes pour ceux qui ambitionnent de prendre part à cette compétition ».

Quant au résultat du tirage au sort de cette coupe arabe, il a souligné:  » On a l’Egypte, qui est une équipe qui n’est plus à présenter avec beaucoup de joueurs qui évoluent dans le championnat égyptien et en sélection. Donc on aura là, une équipe qui possède beaucoup d’automatismes, une habitude de jouer ensemble avec une très bonne expérience. On peut également se retrouver avec des sélections comme la Libye et le Soudan. Ce sont des sélections qui ont la même physionomie, le même profil que l’Egypte, avec des joueurs qui évoluent ensemble en équipe première. Il y a aussi la possibilité de retomber sur Djibouti, une équipe qu’on jouera en juin prochain, voire la sélection du Liban. Mais toutes ces équipes ont un point commun, à
savoir posséder des joueurs qui ont l’habitude d’évoluer ensemble. En somme, un groupe difficile en perspective en attendant les matchs préliminaires pour connaître nos deux autres adversaires », a-t-il conclu.