Zimbabwe: Macauley Bonne s’impatiente pour jouer pour les Warriors

Zimbabwe: Macauley Bonne s’impatiente pour jouer pour les Warriors

Publié le : / Par

Né le   26 octobre 1995 à Ipswich possède la double nationalité zimbabwéenne et anglaise. Ironie du sort, il se trouve que Macauley a déjà porté le maillot zimbabwéen, mais tarde bien à se retrouver dans une compétition de haut niveau telle la Coupe d’Afrique des nations et la Coupe du monde. En effet, en 2014, lors de sa première apparition sous le maillot zimbabwéen dans un match amical contre le Maroc, Bonne avait impressionné de nombreux observateurs avec son franc-parler. Il a également joué pour l’équipe nationale en 2017 lors de matches amicaux à l’extérieur contre le Lesotho et la Namibie. Et aujourd’hui, l’attaquant du Charlton Athletic tente de régulariser ses papiers afin d’obtenir un passeport zimbabwéen lui permettant de figurer dans la liste des Warriors pour les éliminatoires de la Coupe du monde et de la CAN.

Cependant, le processus a pris plus de temps que prévu, malgré les appels des entraîneurs successifs des Warriors en faveur de l’inclusion du joueur basé en Angleterre. Bonne a été à plusieurs reprises frustré par les goulots d’étranglement bureaucratiques qui l’ont vu rater la phase finale de la Coupe des Nations où les manquements des Warriors en attaque ont été remarquables lors de la dernière CAN en Egypte. Il se trouve aussi que Bonne est l’un des joueurs que l’entraîneur par intérim Joey Antipas a voulu pour le début des qualifications de la CAN 2021 contre les Zebras du Botswana le mois prochain. Et justement Bonne a déclaré au Herald ce week-end qu’il était toujours excité par l’envie de jouer pour les Warriors.

 » J’attends depuis longtemps de venir jouer à nouveau. D’après ce que j’entends, oui, il y a des progrès mais ils sont long à sa préciser dans la pratique depuis que je suis en Angleterre, mais j’espère que tout est fait pour y arriver…. J’étais déçu de ne pas aller à la dernière CAN en Egypte en juin de cette année, mais je suis jeune, il y a encore beaucoup plus d’opportunités pour moi de participer à une grande compétition comme celle-là. J’ai toujours été prêt, j’attends littéralement que quelqu’un dise que c’est fait et j’espère ainsi pouvoir aider le pays à réussir et à disputer le plus grand nombre de matchs possible », a confié Bonne.

L’entraîneur Antipas a déjà fait part de son souhait de voir Bonne et d’autres joueurs de la diaspora faire partie de son équipe.  » Nous avons de très bons joueurs disponibles pour la sélection et mon souhait est que les autorités traitent bien les papiers de Macauley Bonne afin que nous puissions l’inclure dans notre prochain groupe. Je suis ses progrès et je peux vous dire que c’est un très bon joueur qui, à mon avis, peut apporter une valeur ajoutée à l’équipe,  » a conclu le sélectionneur du Zimbabwe.