Weekend mitigé pour les internationaux burkinabés

Plébiscités la semaine passée dans leurs clubs, les internationaux burkinabés ont livré dans l’ensemble une prestation moyenne ce weekend. Ainsi, certains sont restés sur leur bonne dynamique, alors que d’autres sont descendus de leur nuage. Patron Hervé Koffi Après une incroyable performance face au Standard de Liège la journée précédente, Hervé Koffi est encore resté […]

Avatar de Armel Prince Ouaba Par 13/12/2021 - 18:10
Weekend mitigé pour les internationaux burkinabés

Plébiscités la semaine passée dans leurs clubs, les internationaux burkinabés ont livré dans l’ensemble une prestation moyenne ce weekend. Ainsi, certains sont restés sur leur bonne dynamique, alors que d’autres sont descendus de leur nuage.

Patron Hervé Koffi

Après une incroyable performance face au Standard de Liège la journée précédente, Hervé Koffi est encore resté intraitable lors de la victoire (1-0) de Charleroi SC face à Ostende ce week-end. Désormais 4è de la Jupiler Pro League, Koffi et ses partenaires sont en embuscade pour monter sur le podium de la Jupiler Pro League.
Par contre, plus rien ne va pour Dylan Ouedraogo avec OH Louvain dans le même championnat. Le jeune défenseur burkinabé a été une fois de plus écarté par son entraîneur Marc Brys lors de la réception de KAA Gent. Les ennuis ne sont pas que individuels pour Dylan Ouedraogo. En effet, avec seulement 20 unités en 18 journées, OH Louvain n’a qu’un point de plus sur le premier relégable.

Après la pluie, la boue pour Edmond Tapsoba

Il y a quelques jours, Edmond Tapsoba vivait sur un nuage. 50ème cap en Bundesliga, buteur dans la promenade de son équipe face à Greuther Fürth (7-1). Mais Le Bayer Leverkusen a été à son tour laminé par l’Eintracht Francfort (2-5) avec la présence Tapsoba en tant que titulaire dans la rencontre. Toutefois, le défenseur burkinabé et sa formation sont troisièmes de Bundesliga derrière le Bayern Munich et le Borussia Dortmund.

La France, terre infertile pour les Étalons cette saison

Que ce soit Issa Kaboré où Dango Aboubacar, la vie est très compliquée. Le premier ne joue pas régulièrement avec l’ESTAC Troyes. Le second a retrouvé le banc lorientais, alors qu’il avait été titularisé lors de la précédente journée.
La constance est finalement du côté de Gustave Sangaré. Le milieu des Étalons est indéboulonnable dans le système de Quevilly qui s’est imposé à nouveau cette fois sur la pelouse de Pau (1-2).

LIRE AUSSI:   Eliminatoires CAN 2023 : Jour de suspense pour les 48 équipes en lice
Avatar de Armel Prince Ouaba
Disposant d'une licence professionnelle en journalisme, Armel Prince Ouaba est un togolais résidant. Il est présentateur d'émissions. Mais surtout un commentateur de matchs.
Nos recommandations: