Valse des entraîneurs : La fédération égyptienne dit stop au phénomène

La Fédération égyptienne de football a décidé de répondre favorablement à la demande de l’Association des clubs concernant l’interdiction de transferts d’entraîneurs entre plusieurs clubs de première division en Egypte.

Avatar de Abderrahmen Mahouachi Par 09/05/2022 - 15:22
Valse des entraîneurs : La fédération égyptienne dit stop au phénomène

L’instance dirigeante du football égyptien a instauré une loi qui interdit le passage d’un entraîneur d’un club à un autre, lors de la deuxième phase du championnat et c’est jusqu’à la fin de la saison. Il ne s’agit pas d’une nouvelle loi, mais d’un article qui était en vigueur ces deux dernières saisons, mais qui a été supprimé en ce début de saison.

Pas moins de 12 équipes ont changé d’entraîneur

Cette décision survient alors que la valse des entraîneurs a battu son comble ces derniers jours, notamment avec le départ d’Abdel Hamid Bassiouni de Ghazl El-Mahalla à Smouha et Ahmed Sami de Smouha à Ceramica Cleopatra, qui avait licencié Haitham Shaaban.

A noter que plusieurs clubs dont Zamalek, Pyramids, Smouha, Pharco, Ghazl El-Mahalla, Al-Ittihad d’Alexandrie, Ceramica Cleopatra, El-Gouna, Arab Contractors, Al Ismaily, Misr El Miqasa et Eastern Company ont changé d’entraîneur ou une plusieurs fois depuis le début de l’exercice 2021-22 alors qu’on est toujours en phase aller.

LIRE AUSSI:   Algérie - Ligue 2 (J28): Positions inchangées pour l'accession
Avatar de Abderrahmen Mahouachi
Journaliste et rédacteur sportif depuis 2013, je partage ma passion avec les fans du sport, spécialement les fans du football africain. Spécialiste du football africain, notamment maghrébin, je suis notamment un fan du football italien et un grand supporters de la Juventus.
Nos recommandations: