Vahid Halilhodzic : « Je suis désolé que cela m’arrive … »

Muet depuis son départ de la tête des Lions de l’Atlas du Maroc, Vahid Halilhodzic a enfin pris la parole. Dans une interview, le technicien franco-bosnien regrette d’être frappé par une sorte de malédiction en tant qu’entraîneur. Même s’il est aujourd’hui très sollicité, l’homme de 70 ans préfère plutôt faire une pause.

Avatar photo Par 19/08/2022 - 22:51
Vahid Halilhodzic : « Je suis désolé que cela m’arrive … »
Après trois ans passés sur le banc de la sélection marocaine, Vahid Halilhodzic a fini par être débarqué. La faute à des tensions nées dans la tanière dues à la mise à l’écart de certains cadres de l’équipe, à l’instar de Younes Belhanda et Hakim Ziyech. Et pourtant, il venait de qualifier le Maroc à la prochaine Coupe du Monde au Qatar. Malheureusement, Halilhodzic ne sera pas au rendez-vous mondial du football avec une équipe qu’il a su qualifier. Dans une interview exclusive au portail Reprezentacija.ba, le Franco-bosnien regrette d’être victime d’un limogeage pareil pour la troisième fois.
« Tout ce qui se passait m’a heurté durement. Alors, suis-je maudit ? Selon les statistiques, je suis un entraîneur le plus titré de l’histoire, mais bon, ça n’a pas l’air d’avoir d’importance. Ce n’est pas un sport. Je suis désolé que cela m’arrive pour la troisième fois de ma carrière, d’autant plus que je sais combien de travail et d’efforts j’ai mis », a expliqué Vahid Halilhodžić.
A en croire l’ancien sélectionneur d’Algérie, il n’a pas voulu se faire imposer des décisions dans sa mission. Ce qui a sans doute fini par l’emporter. « Je me fiche de ce que les gens vont penser de moi après ça. Je pouvais accepter tout ce qu’ils demandaient et rester, mais une fois qu’un entraîneur permet aux autres de décider qui jouera et ira à la Coupe du monde, alors il n’est plus entraîneur. La crédibilité des joueurs disparaît aussi immédiatement », a clarifié le technicien de 70 ans.
« Je veux d’abord me reposer »
 
A peine débarqué du banc des Lions de l’Atlas que Vahid Halilhodžić fait l’objet de convoitise de plusieurs clubs ainsi que d’équipes nationales. Mais pour le technicien, il est temps de prendre une pause et se reposer. « Je n’ai jamais eu autant d’offres. Trois ou quatre équipes nationales m’appellent, comme beaucoup de clubs, mais pour le moment, je veux d’abord me reposer. Tout peut arriver, y compris mettre fin à ma carrière », a-t-il confié.
Avec une indemnité de 3 millions d’euros de départ perçue de la part de la FRMF, l’homme de 70 ans a de quoi se reposer et s’occuper de sa famille, espérant peut-être se relancer sur un autre banc de touche.
© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: