coton sport

Urgent/ Demi-finale coupe de la CAF/ Vers un forfait de Coton Sport

Publié le : / Par

La dernière sortie de la Fécafoot, dans laquelle elle regrette que le match de la demi-finale aller de la coupe de la confédération Total CAF CUP soit maintenu par la CAF au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé le 20 juin prochain à 17 heures, n’a pas été du tout du goût des cotonniers de Garoua.

En effet ces derniers n’ont pas manqué d’exprimer leur désapprobation et surtout leur mécontentement voire grosse colère. En effet, selon El Hadj Adamou Saliou, le chargé de communication et du marketing du Coton Sport, joint par nos soins, son équipe est déterminée à jouer à Garoua quitte à déclarer forfait « si nous ne jouons pas à Garoua, la Fécafoot n’a qu’à trouver une autre équipe pour représenter le Cameroun mais le Coton sport ne sera pas présent à Yaoundé » a-t-il souligné. Pour lui « priver le Coton Sport de jouer sur son stade, c’est privé toute la jeunesse d’une région, celle du Nord de vivre un événement aussi important pour elle qui est déjà privée de bien des choses ».

La colère des dirigeants du Coton Sports est encore plus grande puisque pour eux rien n’empêche la tenue de la rencontre dans la capitale du Nord « Garoua et son stade sont retenus pour la CAN, le dispositif de la Var est déjà   installé depuis dimanche et les essais sont concluants » nous dira encore notre interlocuteur. A la question de savoir si son club allait répondre par un communiqué, il nous dira « à quoi bon le faire puisque tout semble avoir été dit ». Quant aux éventuelles sanctions de la CAF   qu’engendrerait un tel forfait, il nous apprendra que « le Coton sport est pour l’heure le seul club qui procure de la joie au football camerounais et que c’est ce dernier qui en sera privé avec son élimination et les sanctions qu’il encourt.»

Se dirige-t-on réellement vers un forfait du Coton ou simple manœuvre de ses dirigeants ?   Les deux thèses sont possibles. Aussi en annonçant le forfait, la direction du Coton sport souhaite voir la Fécafoot répondre à leur caprice avec cette prise en charge totale qu’ils ont exigée dans leur réponse pour se « délocaliser » à Yaoundé. La réponse sera connue que dans quelques jours.

De son côté, la direction de la JSK ne tient pas compte des problèmes internes et propres aux Camerounais « nous avons tout mis en place et préparé le déplacement à Yaoundé où nous y serons dès vendredi prochain. On ne se soucie guère des problèmes des Camerounais. La Caf nous a saisis pour jouer à Yaoundé nous nous sommes préparés en conséquence » nous dira le directeur sportif de la JSK, Kamel Abdeslam l’ex milieu de terrain du Jumbo-jet que l’on surnommait « Kenny Dalglish » par sa ressemblance dans le jeu à l’international écossais du Celtic de Glasgow (1969/1977) et  de Liverpool (1977/1990).

Ainsi ce feuilleton Coton Sport- JSK est loin de connaître son épilogue