Une première dans l’histoire : La Belgique organise les Mondiaux de gymnastique 2023 grâce au TAS

Une première dans l’histoire : La Belgique organise les Mondiaux de gymnastique 2023 grâce au TAS

Publié le : / Par

 En effet, la ville belge d’Anvers organisera les Mondiaux 2023 de gymnastique, qui se dérouleront du 29 septembre au 8 octobre au Sportpaleis. C’est la Fédération internationale de gymnastique (FIG) qui le lui a attribué, après l’invalidation de la candidature du Japon par la TAS, pour être arrivée hors délai.

Le Japon et la Belgique étaient candidates à l’organisation de ces Mondiaux.

Mais, fin avril, le tribunal suprême en matière de sport qui siège à Lausanne, a ordonné à la FIG « d’invalider la candidaturGyme du Japon pour les Mondiaux

2023 car cette candidature était arrivée hors délai ».

Ironie du sort, c’est le président de la FIG, le Japonais Morinari Watanabe, par ailleurs membre du CIO, qui défendait la candidature de son pays alors même qu’elle était arrivée au-delà du délai du 15 décembre dernier, fixé par la FIG, selon des sources concordantes.

Informée de cette violation des règlements, la Belgique avait alors saisi le TAS.

Et c’est ainsi qu’au début mai, la FIG a donc désigné Anvers.

Cette décision n’a pas été publiée par le TAS, les parties ayant demandé au tribunal de « rester discret ».

Il est utile de rappeler, au passage, qu’Anvers, ville natale du fondateur de la FIG, Nicolaas Cupérus, avait accueilli les premiers Championnats du monde de gymnastique en 1903 et en 2013 pour la 44e édition. En 2001, c’est Gand qui avait été désigné.

Dix ans après, Anvers et le Sportaleis accueilleront donc une nouvelle fois les gymnastes du monde entier. Près de 500 athlètes issus de 80 pays sont attendus dans la ville portuaire. Ces Mondiaux, disputés un an avant les Jeux Olympiques 2024 de Paris, seront de la plus grande importance.

En effet, les derniers tickets pour l’épreuve par équipes des JO parisiens seront distribués à Anvers.

Le ministre flamand des Sports Philippe Muyters (N-VA) s’est réjoui de cette décision. « La gymnastique est un sport très populaire avec près de 130.000 membres en Flandres et nous prestons d’ailleurs à un très bon niveau sur la scène internationale. Nous avons également beaucoup investi, entre autres dans la nouvelle salle à Gand, et sommes très fiers de pouvoir accueillir ces Mondiaux à Anvers. ».