Une folle ambiance chez les supporters béninois après la qualification de l’équipe nationale en quarts

Une folle ambiance chez les supporters béninois après la qualification de l’équipe nationale en quarts

Publié le : / Par

Klaxons à rompre, des silhouettes agitées sur les toits des voitures aux phares allumées, des supporters qui se croisent et se félicitent. Sur l’avenue qui mène à la place de l’étoile rouge, c’est la fête. Des conducteurs ivres de joie sont sortis en nombre pour célébrer de la victoire. La grande avenue est bloquée. Un embouteillage monstre, alors qu’au loin les « vuvuzelas » résonnent toujours depuis Gbégamey et Vodjè, deux quartiers populeux.

Aux encablures du stade de l’amitié de Kouhounou où des supporters ont suivi la rencontre sur les écrans géants installés, c’est la liesse populaire. Plus d’une heure d’horloge après la rencontre, c’est toujours la fête, et dans les bars , les supporters font déjà leurs pronostics sur la prochaine sortie des Ecureuils. « Allez Bénin, Allez les Ecureuils », un peu plus loin à Godomey, à la sortie Nord de Cotonou, des centaines de jeunes ont pris d’assaut les grandes artères à travers des slogans et des cris de soutien à l’équipe nationale.

Au-delà la grande métropole, où les bars restaurants, et les artères des quartiers résidentiels respirent le football, des scènes de joie et de liesse populaire ont été annoncées également dans plusieurs autres villes. Quelques supporters à Porto et Grand Popo ont également célébré la victoire des Ecureuils.