UEFA LIGUE DES CHAMPIONS / INTER MILAN – FC BARCELONE    L’INTER VEUT TENTER D’EXISTER FACE À LA MACHINE BARCELONAISE

UEFA LIGUE DES CHAMPIONS / INTER MILAN – FC BARCELONE L’INTER VEUT TENTER D’EXISTER FACE À LA MACHINE BARCELONAISE

Publié le : / Par

Torse bombé, l’Inter Milan s’était rendu au Camp Nou affronter le plus niveau de la difficulté à l’heure actuelle. Le Barça lui a rapidement collé deux pions pour lui signifier qu’ils n’étaient pas du même coffre. Recroquevillés par deux victoires convaincantes contre la Lazio Rome (0-3) et la Genoa (5-0), les Interistes entendent surfer sur cette dynamique positive. Solides dauphins du groupe B, les Italiens ont l’occasion de rattraper le Barça, leader avec 9 points. Mieux que la pâle copie présentée en Espagne, Luciano Spalletti et ses garçons savent qu’ils doivent montrer de la personnalité s’ils veulent accrocher les 3 points et avoir le Barça à égalité. En plus de posséder une formation compacte et d’un atout offensif redoutable à savoir Mauro Icardi, l’entraîneur Milanais espère compter sur le public noir et bleu pour booster le mental des siens, qui redoutent forcement la présence de Leo Messi sur la pelouse. « Messi ? C’est mieux s’il ne joue pas, sa tranquillité sur le terrain est embarrassante », a soutenu Spalletti en conférence d’avant match.

Difficile de jouer le Barça lorsque le puzzle tourne au super. D’ailleurs les Blaugrana ont jusque-là réalisé un parcours sans faute en LDC 2018/19. L’absence de Leo Messi ne semble aucunement affecter l’allant des Catalans, eux, qui restent sur une série de 4 victoires consécutives dont la dernière à l’arrachée face au Rayo Vallecano (2-3). La formation d’Ernesto Valverde respire la confiance et rien ne semble l’en empêcher puisque les résultats suivent. Mais avec les formations italiennes, il faudra se méfier. Les deux dernières sorties du Barça en Italie se sont soldées sur des revers. La plus fraiche dans les esprits demeure la raclée prise face à l’AS Roma (3-0) en quart de finale retour de la C1. Avant celle d’il y’a 10 ans, de l’Inter Milan en demie (3-1). Des détails qui compteront très peu après le coup d’envoi de Szymon Marciniak puisqu’en confrontation direct, le Barça mène au score avec 4 victoires contre une seule pour l’Inter avec 2 nuls en 7 matchs disputés.