UEFA LIGUE DES CHAMPIONS – INTER MILAN – FC BARCELONE L’INTER ARRACHE LE NUL FACE AU BARÇA

Publié le : / Par

Dominateur au Camp Nou, le Barça déroulait bien évidemment sa machine à Giuseppe Meazza. Dans un début timide, les Blaugrana sans forcer se procuraient les premières opportunités. À la réception d’un service de Rakitic, Luis Suarez éliminait deux défenseurs puis envoyait une frappe qui fuyait le cadre de Handanovic (12è). La réaction Milanaise intervenait sur une frappe croisée d’Asamoah après un retrait de Perisic dans la surface Espagnole (19è). L’Inter semblait bien résister à la pression et à la domination du Barça. En partie dû à la vigilance de son portier, Handanovic. Lui, s’imposait doublement sur des dégaines de Coutinho (25è) et Suarez (42è). Miraculeusement, l’inter Milan atteignait la pause sans encaisser le moindre but.

Outrageusement dominé en cette entame de seconde période, l’Inter s’en remettait une fois de plus à son dernier rempart. Après avoir effacé Brozovic, Coutinho déclenche une frappe que repousse Handanovic (52è). En vain, la formation de Spalletti tentait de prendre à défaut le bloc Catalan. Avec leur savoir-faire, les Catalans ne se faisaient aucunement bouger. Presque, lorsque Politano devance in-extrémis Alba sur un coup de casque qui n’était pas assez puissant pour prendre Ter Stegen à défaut (65è). L’Inter commençait à se rapprocher des buts adverses mais sans véritablement inquiéter l’arrière garde du Barça. Lui qui semblait se contenter de ce score nul, trouvera le salut avec l’entrée en jeu de Malcom. Sur son premier ballon, le brésilien enroule bien sa frappe et trompa Ter Stegen (0-1 ; 83è). Mais l’Inter a aussi de la ressource. Il parviendra à recoller les minutes suivantes. Sans rien avoir à se mettre sous la dent, Icardi profite d’un ballon dans la surface avant de frapper en pivot (1-1 ; 89è). Italiens et Espagnols se séparaient sur ce nul. Un résultat qui envoie le Barça en huitième même si la première place sera toujours un doute. Pour l’Inter il faudra encore grappiller des points lors des deux prochaines journées pour se hisser au tour suivant.