UEFA LIGUE DES CHAMPIONS / GROUPE B LES PIEDS À MILAN, LA TÊTE À BARCELONE

Publié le : / Par

Après une première phase bien maitrisée, l’Inter Milan a laissé filer des points. Au terme d’un marathon à six vitesses, il n’a plus son destin en main. À égalité avec Tottenham au classement (7points), les Interistes espèrent tout sauf une victoire des Spurs au Camp Nou face au FC Barcelone au même moment mardi.

À distance, le club transalpin et la formation Anglaise livreront bataille. En jeu, le second billet qualificatif pour les huitièmes de finales de la C1. Vainqueur (1-2) du PSV le 3 octobre dernier, les Milanais doivent absolument l’emporter face au club Hollandais. « Les joueurs ne sont plus des enfants comme on dit.

Ce sont des professionnels qui doivent savoir évaluer l’importance de la partie et la disputer. Nous avons regardé des vidéos de l’équipe que nous allons affronter, je vais faire usage de déclaration pour rappeler l’engouement et le professionnalisme. Puis, il faudra songer à une tactique en fonction des connaissances que nous avons de l’adversaire. Il faut toujours agir de cette manière, les joueurs savent très bien faire leurs jobs, il suffit de regarder d’où nous sommes partis », a laissé entendre le chauve Luciano en conférence d’avant-match. La forte affluence des Tifosi pourrait davantage galvaniser les troupes du Suning qui rêvent d’empocher les 14 millions d’euros de primes de qualification en huitième.

Bien que n’ayant jamais battu le formation Italienne, le PSV ne viendra pas en victime résignée à Meazza. Les Hollandais essaieront de mélanger les calculs Milanaises en jouant le nul à défaut d’une victoire. Zoet et ses coéquipiers ne viendront pas en visite touristique à Milan. Ils n’y seront pas pour valider le billet au tour prochain mais pour faire montre de leur orgueil et leur honneur. Difficilement, ils accepteront de se faire battre lors de cette dernière journée de la compétition. Icardi et consorts sont avertis. Le PSV ne lèvera pas le pied à Milan.