UEFA – CHAMPION’S LEAGUE / GROUPE C :  LIVERPOOL RESTE LE ROI D’ANFIELD

UEFA – CHAMPION’S LEAGUE / GROUPE C : LIVERPOOL RESTE LE ROI D’ANFIELD

Publié le : / Par

Tambour battant, débutait l’opposition à Anfield Road. Sur un corner mal renvoyé par la défense française, Liverpool manquait l’occasion de prendre l’avantage sur une demie volée de Virgil Van Dijk (7è). Les parisiens subissaient clairement en cette début de période mais trouvaient l’opportunité de se montrer dangereux à travers une incursion de Neymar. Alisson ne tremblait pas sur la frappe du gauche du brésilien et de Cavani (18è). La rencontre baissait tout de même intensité. Moment choisi par Daniel Sturridge pour assommer Paris. Sur une jolie transversale de Robertson, l’attaquant Anglais se défait du marquage de Thiago Silva puis trompait le portier Parisien, Alphonse Areola (1-0 ; 30è). Neymar et ses partenaires sont bouffés dans tous les duels. Absent dans l’impact, le PSG encaissait un second but sur penalty après un croc en jambe de Juan Bernat sur Wijnaldum, l’illustration du déficit Parisien. Proposé à l’exécution, « tonton » Milner ne tremblait pas et inscrivait le second but des siens (2-0 ; 36è). Le break ? Non, le PSG trouvera la force de se relancer alors qu’il était en panne dans tous les compartiments. Par l’entremise de Thomas Meunier qui reprenait victorieusement d’une demie volée le centre de Angel Di Maria (2-1 ; 40è). Une réduction au score qui fera certainement un bien fou au moral des hommes de Thomas Tuchel avant d’atteindre la pause. La seconde période s’annonçait explosive avec ce but Parisien à Anfield.

Comme lors de la première période, les hommes de Jurgen Klopp entamaient idéalement la seconde période. Alors qu’il pensait corser l’addition, Mohamed Salah se verra refuser un but. Profitant d’une faute de Daniel Sturridge sur Areola, l’attaquant Égyptien poussait tranquillement le ballon au fond des filets après un super centre de Wilnaldum (58è). Monsieur Cüneyt Çakir consultera son 5è assistant avant d’invalider la réalisation de Mo Salah. Les Anglais contrôlaient en maitre la partie. L’activité des Reds est irréprochable. Les Parisiens, complètement noyés dans l’enfer d’Anfield Road existaient sur une incursion de Neymar et une finition en finesse de Kylian Mbappe. Sur une perte de balle de Mo Salah, le brésilien en profitait pour s’engouffrer puis de servir par défaut le champion du monde qui ne se faisait pas prier pour tromper le portier de Liverpool, Alisson, impuissant (2-2 ; 83è).

Les Anglais sont sonnés mais trouveront l’énergie pour encore reprendre l’avantage. Roberto Firmino fixait Marquihos et déclenchait une frappe qui ne laissait aucune chance à Alphonse Areola (3-2 ; 90è+2). Le PSG a été puni sur une perte de balle de son prodige Kylian Mbappe. Eux, les Parisiens n’ont gagné aucun de leurs 5 derniers matchs de Ligue des Champions contre un adversaire Anglais soit (2 défaites, 3 nuls). Les Reds entament parfaitement leur campagne pour une autre course infernale à l’Europe.