Eric Maxim Choupo-Moting du FC Bayern Munchen célèbre après avoir marqué le premier but de son équipe lors du match de quart de finale retour de l'UEFA Champions League entre le Paris Saint Germain et le Bayern Munchen au Parc des Princes, le 13 avril 2021 à Paris, France. Crédit photo: David Niviere

UEFA : Annulation du but à l’extérieur, une décision qui va tout changer

Publié le : / Par

Dans la journée de ce jeudi 24 juin 2021, l’UEFA a impulsé un changement très important pour les prochaines compétitions de clubs qu’elle organise. L’instance européenne a décidé d’annuler la règle du but marqué à l’extérieur. Il s’agit d’une nouvelle dynamique qui peut tout changer.

Longtemps annoncée dans les coulisses, l’annulation de la règle du but marqué à l’extérieur est désormais effective. L’UEFA a prononcé sa décision ce jeudi par un communiqué bien concis : « le Comité exécutif de l’UEFA a approuvé aujourd’hui la proposition de supprimer la règle dite « des buts inscrits à l’extérieur » de toutes ses compétitions de club dès 2021/22. En cas d’égalité, deux équipes seront départagées par une prolongation (et des tirs au but) ».

Aussi succincte qu’elle soit, cette décision vient comme un coup de sifflet qui met fin à une « certaine injustice ». En effet, il n’y aura plus d’avantage acquis sur un score après un match nul entre deux équipes, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Les deux adversaires auront donc droit à 180 minutes de duel, dont 90 sur la pelouse de chacune d’elles. Une justice parfaite, puisque que « 0-0 » ne sera plus différent de « 1-1 » ou « 2-2 ».

Ceci dit, il ne suffit pas de « bétonner » chez soi et d’aller mettre le paquet chez l’adversaire pour s’offrir de quelconques avantages, car toutes les pelouses sont neutres désormais. Dans ce cas, le Bayern Munich n’aurait pas été sorti à l’étape des huitièmes de finale la saison dernière en Ligue des champions si cette décision avait été prise plus tôt. Après s’être incliné en Allemagne face au PSG (2-3), le club munichois a gagné au retour (0-1) mais est éliminé bien que le score cumulé soit de 3-3. Le péché de l’équipe allemande a été celui d’avoir encaissé plus de buts à domicile qu’à l’extérieur et la bonne opération des franciliens a été d’avoir marqué plus de buts en terre étrangère. Avec cette nouvelle décision, une telle configuration conduirait aux prolongations, puis aux tirs au but si possible.

L’UEFA a fait fort. Les équipes vont devoir jouer à fond durant les 180 minutes, sans chercher à conserver un avantage acquis à l’extérieur. Toute qualification sera désormais obtenue par une différence de buts sur l’ensemble des deux matchs (aller-retour). Plutôt réparatrice, cette décision de l’UEFA aura sans doute des impacts immédiats dès la saison prochaine.

Cette décision de l’UEFA devrait faire aussi école en Afrique que ça soit dans les compétitions interclubs que lors des éliminatoires du mondial où des matchs de barrages seront joués. Ainsi, en Coupe de la Confédération de la CAF de cette saison 2020-2021, Jaraaf du Sénégal serait peut-être encore en lice par exemple. Battu 1-0 par Coton Sport au Cameroun, le petit poucet sénégalais à su s’imposer à domicile au match retour des quarts de finale sur un score de 2-1. Hélas, le but à l’extérieur de Coton Sport est passé par là, éliminant Jaraaf.