Jean-Claude Billong

Turquie – Süper Lig : Accusé de marchandage, Jean-Claude Billong réfute

Publié le : / Par

Empêtré dans une affaire de soupçon de corruption en Süper Lig turque avec son compatriote Vincent Aboubakar, le camerounais Jean Claude Billong n’a pas tardé à se faire entendre. Tout naturellement, le défenseur de Hatayspor a réfuté les allégations de la presse turque.

L’affaire fait jaser en Turquie. Le 1er mai dernier, Besiktas Istanbul a battu sèchement Hatayspor (7-0), une victoire qui a valu à la fin de la saison tout son pesant d’or pour le club Stambouliote qui a terminé champion de Turquie avec une meilleure différence de buts devant Galatasaray.

Mais il y a quelques jours, la presse Turque a révélé que Jean-Claude Billong, défenseur de Hatayspor, aurait laissé délibérément les joueurs de Besiktas marqué dans cette rencontre après un marchandage qu’il a fait avec son compatriote de Besiktas Vincent Aboubakar (absent de cette rencontre pour blessure). Ce dernier aurait à son tour pesé de tout son poids pour que Jean-Claude Billong soit convoqué avec les Lions Indomptables du Cameroun, ce qui a été effectif quelques semaines plus tard face au Nigéria en amical le 4 juin dernier. Face à ses accusations, le défenseur de 28 ans a apporté un démenti catégorique.

« Je n’ai pas donné d’interview au cours de mes cinq années en tant que professionnel. Cependant, les nouvelles de Turquie me rendent triste. J’ai fait une excellente saison à Hatayspor, nous avons terminé la Süper Lig dans le top 6 et j’ai été appelé en équipe nationale du Cameroun. Je tiens à préciser que je n’ai jamais et ne ferai jamais de trucage de match. Je défendrai mon honnêteté et mon professionnalisme jusqu’au bout. Et je suis d’accord qu’une institution indépendante en Turquie mène une enquête sur ces accusations », a exprimé Billong dans des propos relayés par Camfoot.

Concernant sa convocation en sélection, le solide défenseur de Hatayspor a apporté une précision de taille. « La convocation en équipe nationale est arrivée avant le match de Beşiktaş. Il y a aussi de la correspondance pour l’attester. Cette invitation est intervenue parce que j’ai fait du bon travail à Hatayspor. J’attends avec impatience le début de la prochaine saison », a ajouté le joueur.

Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec Hatayspor, le néo international Camerounais désire continuer son aventure avec son club mais est désormais persona non grata au sein de l’équipe, en témoigne les récents propos du président du club qui ne souhaite plus le revoir.