Tunisie : Youssef Msakni et Haythem Jouini, les joueurs clés

Lecture : < 1 min
Lecture : < 1 min

Encore une fois, l’Espérance de Tunis a joué un grand rôle dans le succès de la Tunisie. Ses anciens pensionnaires, Youssef Msakni et Haythem Jouini, aujourd’hui à Al-Arabi au Qatar et au Stade Tunisien, ont apporté plus que leur grain de sel à la nouvelle qualification de leur pays pour la CAN en Côte d’Ivoire.

Youssef Msakni

Le temps passe et Youssef Msakni ne change pas. Excellent technicien, très bon buteur, l’attaquant de 32 ans, souvent milieu offensif, a encore été parfait balle aux pieds.

La Tunisie devra à nouveau le remercier pour ses superbes actions et les points qu’elles ont engendrés. Notamment lors des victoires capitales face à la Guinée Équatoriale (4-0) et la Libye (3-0), durant lesquelles il a respectivement inscrit deux et un buts : une frappe à l’entrée de la surface, après un excellent travail de Sliti, très remuant, et deux en opportuniste, consécutifs aux ballons repoussés par les gardiens Équato-guinéen et Libyen.

Haythem Jouini

Pour accompagner Msakni, on aurait pu citer le latéral gauche Ali Maaloul, l’ailier gauche Naïm Sliti, le très prometteur meneur de jeu de 20 ans Hannibal Mejbri ou encore le milieu défensif Ellyes Skhiri, mais Haythem Jouini fera l’affaire. De son mètre 92, l’ancien Sang et Or a valeureusement participé à la fête.

Bien qu’il ne soit pas toujours titulaire, l’avant-centre de 30 ans est celui qui illustre le mieux la force collective étalée par sa sélection durant ces éliminatoires. Dans un style de pivot, sur un corner de Maaloul, il inscrira à Benghazi face à la Libye, l’unique réalisation qui enverra d’une tête croisée, sa nation à la CAN pour la 21e fois.

Source : Africafootunited.com

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES