Tunisie: Un match se termine en queue de poisson

La rencontre amicale qui a opposé ce samedi la JS Kairouan à l’AS Soliman n’est pas allée à son terme. Elle s’est terminée à queue de poisson. La raison de cet arrêt précoce est un pénalty sifflé par l’arbitre de la partie en faveur de l’équipe de Soliman. Dans quelques jours, la ligue 1 tunisienne […]

Avatar de nassim67kouba Par 26/07/2020 - 01:19
Tunisie: Un match se termine en queue de poisson

La rencontre amicale qui a opposé ce samedi la JS Kairouan à l’AS Soliman n’est pas allée à son terme. Elle s’est terminée à queue de poisson. La raison de cet arrêt précoce est un pénalty sifflé par l’arbitre de la partie en faveur de l’équipe de Soliman.

Dans quelques jours, la ligue 1 tunisienne de football va reprendre ses droits pour le compte de la saison 2019-2020, après des mois d’arrêt suite à la propagation du coronavirus. En prélude à cette échéance, les clubs livrent des matchs amicaux pour se mettre en jambe. C’est dans ce cadre que la JS Kairouan et l’AS Soliman s’affrontaient ce samedi. M ais cette rencontre n’avait visiblement rien d’amicale entre les deux clubs puisqu’elle s’est terminée de manière précoce.

 

Alors que les deux clubs étaient à 1-1, l’arbitre a sifflé un penalty en faveur de l’AS Soliman, ce qui a déplu aux joueurs de la JS Kairouan. Pour manifester leur mécontentement, ils ont empêché Rached Arfaoui de tirer le penalty, occasionnant une confusion générale et d’incidents violents. L’arbitre a obligé de mettre fin à la rencontre de façon précipitée.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: